Les principales déclarations du sélectionneur des Lions indomptables en conférence de presse, après le match Cameroun-Gambie (2-0), comptant pour la sixième et dernière journée des Eliminatoires de la CAN Gabon 2017.

La prestation de l’équipe
Je vais d’abord féliciter mon équipe aujourd’hui d’avoir fait un match pareil. Ce n’était pas évident, dans le sens qu’on était qualifié pour la CAN. Mentalement, ce n’est pas évident de se concentrer, de se motiver pour des matches pareils.
Deuxièmement, on a joué contre une équipe de la Gambie qui avait beaucoup de nouveaux joueurs, qui voulaient naturellement se montrer au coach et ce n’est pas toujours évident de jouer contre des équipes pareilles.
Avoir déjà une cohésion pareille sur le terrain avec de nouveaux joueurs, c’est vraiment à féliciter. Je pense que la victoire est méritée. Dommage qu’on n’ait pas pu marquer quelques buts en plus mais on ne doit pas trop leur en vouloir, je pense que les lions sont sur le bon chemin. On n’est pas encore là où l’on doit être, on doit encore améliorer certaines choses, je suis un coach très satisfait aujourd’hui.

Le comportement de Ndip Tambe, Ngadeu et Toko Ekambi

Pour Tambe (Ndip Tambe, ancien joueur de Njalla Quan Sport Academy de Limbe, ndlr) qui jouait pour la première fois en sélection, je suis satisfait. Ce n’était pas facile pour lui, mais j’espère qu’il sera plus performant dans les mois à venir. Mardi, il y aura une autre équipe sur le terrain, nous allons donner de la chance aux jeunes joueurs. C’est une belle victoire aujourd’hui, nous allons tenter une autre chose mardi contre le Gabon.
Pour un premier match, Ngadeu a fait un très bon match. Je pense que le duo Ngadeu Teikeu était bien, défensivement et aussi dans la construction. Ça me donne des opportunités pour les prochains mois. C’est évident. Concernant Toko, je pense qu’il a fait un très bon match.

La concurrence

Je ne donne la garantie à personne. Qu’il soit le meilleur ou le dernier joueur. Je fais mes choix sur la base des prestations et des performances dans leurs clubs et ici en équipe nationale. Si tu donnes les garanties, est-ce qu’ils seront encore motivés à montrer quelque chose, puisqu’ils ont la garantie d’être avec le groupe, de jouer toujours. Je veux une concurrence saine dans ce groupe. Il faut que tout le monde soit bien conscient que quand on vient ici, c’est pour jouer, ce n’est pas prendre une semaine de vacances et être débarrassé de la discipline. On vient ici pour faire des performances. Pourquoi je donnerais la garantie à certains joueurs ? Je ne le ferai jamais. C’est à eux de gagner leur place, c’est à eux de gagner leur convocation.

L’absence de Clinton Njie
Concernant Njie (Clinton Njie, ndlr), tout le monde sait qu’il a eu des problèmes de transfert. Ça s’est réglé très tard mardi soir (il a été transféré à l’Olympique de Marseille, ndlr). Il voulait encore venir mercredi mais je ne peux pas donner l’autorisation à un joueur de venir trois jours plus tard à un stage. Ni à Njie, ni à Moukandjo, ni à n’importe qui. Le stage commence le dimanche ou le lundi. Il y a parfois, des cas de force majeure où on peut donner l’autorisation de venir mardi. Mais pas mercredi soir. Moi, je ne suis pas fâché contre Njie. Lui non plus n’est fâché contre moi. On a parlé, on a eu une conversation téléphonique et il sait très bien pourquoi. Et Njie est désormais candidat pour être dans le groupe d’ici trois semaines

Arnaud Djoum : Au bout de la patience…

Amical: Le Gabon est venu sans Aubameyang

Share This