Interrogé par la radio française RMC, le gardien camerounais André Onana (Ajax d’Amsterdam, Pays Bas) a relevé l’absence de gardiens noirs et africains dans les grandes équipes d’Europe.

Le portier des Lions indomptables se plaint qu’il n’y ait pas beaucoup de gardiens noirs dans l’élite. “Les gens ont en tête que les gardiens noirs [ne rassurent] ou font beaucoup d’erreurs”, dénonce-t-il. André André Onana qui est pisté par plusieurs grands clubs européens, fait remarquer que les gardiens africains qui ont brillé sur le vieux continent constituent un petit nombre : Bruce Grobbelaar (Zimbabwe) à Liverpool (Angleterre), Joseph-Antoine Bell (Cameroun), Steve Mandanda (originaire de la RD Congo) à Marseille (France), Jacques Songo’o (Cameroun) à La Corogne (Espagne).

Selon le site du quotidien espagnol Marca, plusieurs gardiens emblématiques africains n’ont jamais pu atteindre le très haut niveau en citant pêle-mêle : Thomas NKono, Carlos Kameni (Cameroun), Vincent Enyeama (Nigeria), Zaki Badou (Maroc) et Cheikh Seck (Sénégal).

Premier League : Franck Zambo Anguissa noté 9/10 contre West Brom

CRISE FECAFOOT – LFPC : Pas de cessez-le-feu 

Share This