Au cours de la rencontre entre le Cameroun et le Cap-vert comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2021, François Omam Biyik, le sélectionneur adjoint des Lions indomptables a regardé le spectacle depuis la tribune officielle. Une position qui semblait bien curieuse pour ne pas susciter une polémique. Approché par Lionindomptable, l’ancien buteur des Lions a tenu à clarifier la situation.

Êtes vous déçu par ce résultat (0-0) face au Cap-vert?

Vu les conditions de préparation, le temps très court entre les championnats d’où les joueurs arrivent fatigués, c’est vrai qu’on ne s’attendait pas à être vraiment au top mais j’espérais quand même un tout-petit peu mieux.
Satisfait quand même de la prestation des joueurs ?
On ne peut pas être satisfait. Il y a toujours beaucoup de travail à faire, on sait qu’il y a du talent mais qu’il faut continuer à travailler pour pouvoir atteindre les objectifs.

A quel Cameroun doit-il s’attendre dimanche face au Rwanda?

Là, on a un groupe encore d’une vingtaine de joueurs, il faut qu’on voit tout le monde, tout en étant toujours dans l’option de gagner les matches, de faire progresser le groupe.

Vous avez regardé le match depuis les tribunes, est-ce que vous auriez aimé être plus proche des joueurs et leur donner des consignes ?

Non, je vais être proche. C’était une stratégie aujourd’hui: avoir quelqu’un déjà au banc et aussi en hauteur. Le problème ne se pose pas. On travaille en harmonie avec le coach. Au Rwanda, ce sera autre chose.

Rui Aguas (coach Cap-vert: “Nous avons fait un bon match”

Eric-Maxim Choupo Moting : ” La pelouse nous a fait défaut”

Share This