François Ngoumou analyse les performances du Cameroun qui est allé s’imposer en Mozambique 2-0 lors de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2022. 

“La première leçon c’est que les camerounais sont redevenus efficaces devant les buts. On a marqué quatre buts jeudi, là nous en marquons deux. Six buts en deux matchs : c’est un bilan positif sur le plan offensif. Quant au bilan sur le plan personnel, un entraîneur au sortir de cette rencontre doit se poser des questions. Est-ce qu’il y a eu des satisfactions ? Est-ce qu’il y a eu des déceptions ? Moi en tant que observateur, je relève les joueurs qui sont sortis du lot comme Ngamaleu qui pour moi, aura été l’homme du match. En défense, nous avons Moukoudi, Castelletto et en attaque Aboubakar Vincent qui a su faire ce qu’il fallait faire lorsqu’il eu ce ballon de but. Nous avons des joueurs qui étaient en deçà comme Fabrice Ngah. Jérôme Onguéné en plus du pénalty qu’il a causé, je ne l’ai pas trouvé concentré sur le sujet. Il n’a pas évolué au niveau qu’on connait. Bien évidemment, il y a Clinton Njie qui a été amorphe, avec beaucoup de manque de percussion. Tous ceux qui sont entrés n’ont pas eu le temps de s’exprimer. Donc je reste sur ma faim. On peut citer Bassogog, Bahoken et Toko Ekambi qui n’ont pas pu entrer dans le match. Sur le plan collectif, nous voyons que l’entraîneur a appliqué un bon plan de jeu. Il a su rester compact au milieu de terrain, compact dans la globalité de son équipe pour éviter certaines largesses. Cependant, ça n’a pas empêché qu’il y ait quelques moments de frayeur lors des situations de contre-attaque adverse. Quelle maladresse de la part de cette équipe mozambicaine ! Si elle veut gagner quelques points, il faudrait que ses attaquants soient plus adroits à la finition. On espère que cette équipe aura plus de chances face à un adversaire moins redoutable que le Cameroun.” 

Mercato : Matip pisté par le Barça

Lions Indomptables : Antonio Conceiçao validé ?

Share This