A peine la Fédération internationale de football association avait-elle annoncé son plan d’aide financière aux fédérations membres que les dirigeants de la Fédération Guinéenne de Football (FGF) de sont tout de suite penchés sur la répartition aux différents acteurs de la chaîne du football dans leur pays.

Un plan tellement détaillé qui contraste avec ce qui se fait souvent sous d’autres cieux en Afrique, notamment à  la Fédération Camerounaise de Football.

Le plan de répartition de la Fédération guinéenne de football prévoit deux phases : L’assistance financière directe aux clubs professionnels, amateurs, foot féminin, Beach Soccer, foot jeune, Futsal, associations, associations de supporters et même aux employés de la Fédération. Soit près de 2 milliards 297 millions de Francs guinéens. Même la commission des médias n’est pas en reste dans cette répartition.

Il y’a enfin l’assistance en matériel (précisément en ballons dont le prix unitaire s’élève à 300 mille francs guinéens). Vont y bénéficier, tous les clubs du pays officiellement reconnais par la FGF.

Une manière rationnelle de fonctionner qui évite aux dirigeants de la Fédération Guinéenne de Football d’engendrer des querelles inutiles en cette période de pandémie où la FIFA veut que les acteurs soient concentrés uniquement sur leur santé et bienêtre.

Voir la répartition en détail dans cette note de la FGG ci-dessous:

Covid-19 : Comment le journaliste Achille Chountsa a vaincu la maladie

DÉCÈS DE PATRICK EKENG : Un médecin jugé Coupable 4 ans plus tard

Share This