La Commission d’Ethique de a Fédération camerounaise de football a eu la main lourde avec Tombi A Roko Sidiki, l’ancien patron de l’instance qui vient d’écoper d’une suspension à vie de toutes les activités liées au football. Tombi A Roko Sidiki est accusé entre autres d’octroi de crédits non remboursés et autres avantages indus aux personnels et autres membres du Comité exécutif de la FECAFOOT, de malversation dans la gestion des projets de construction des stades de Bafia, Sangmélima, Bamenda et Bangangte, de transformation d’un don de 6000 ballons offerts par l’équipementier PUMA , en un achat de ballons d’un montant de 79 millions de Francs CFA prélevé dans les caisses de la FECAFOOT, de conflit d’intérêts dans le cas d’octroi de certains marchés…

L’ancien président la FECAFOOT a été épinglé en même temps que plusieurs membres de ses proches qui écopent néanmoins des peines moins lourdes. En plus d’une radiation à vie, Tombi A Roko Sidiki doit s’acquitter d’une amende de 10 millions de Francs CFA…

Parfait Siki : « Les vainqueurs d’hier au TAS peuvent être les perdants de demain »

Sanctions à têtes chercheuses : Comment la FECAFOOT veut distraire l’opinion !

Share This