La footballeuse internationale camerounaise Claudine Falone Meffometou-Tcheno attend un enfant. La joueuse de Fleury en D 1 française, enceinte de quelques mois, se contente aujourd’hui d’aller assister à quelques entraînements de son équipe ou aux matchs à domicile.

« J’en suis fière, je vais vivre pleinement la joie d’avoir un bébé. Quand on est une femme, on est appelée à fonder une famille. Je mets ma carrière entre parenthèses pour revenir plus forte, en travaillant plus dur. Pour le moment, la priorité est que ma grossesse et mon accouchement se passent bien, mais je n’ai certainement pas tiré un trait sur le foot ! », a précisé la finaliste de la CAN 2016 dans une interview accordée au site français le Parisien.

La défenseure de 30 ans est l’une des rares footballeuses professionnelles en France à avoir fait le choix de devenir maman durant sa carrière. Sans pour autant savoir si elle bénéficiera des aides envisagées par la Fifa pour cette année. « Comme quoi, dans la vie, il y a des choses qui tombent au bon moment », sourit la native de Lafé-Baleng.

En effet, la Fifa envisage implémenter cette année une série de mesures pour protéger les joueuses pendant leur grossesse et favoriser leur retour au haut niveau. Celle-ci entend imposer le congé de maternité aux 211 associations internationales affiliées. Les clubs devront proposer un congé maternité d’« au moins quatorze semaines, dont huit après la naissance », rémunéré « au minimum aux deux tiers du salaire contractuel » de la joueuse. Pour compenser l’absence de cette dernière, ils auront la possibilité de recruter un « joker médical », donc hors période officielle de transferts. En cas de licenciement pour ce motif, les clubs seront sanctionnés financièrement et sportivement. Après le congé maternité, ils devront « réintégrer les joueuses et leur fournir un soutien médical et physique approprié », a précisé Emilio Garcia, le directeur juridique de l’instance. La nouvelle maman pourra ainsi « allaiter son bébé ou tirer son lait » dans des « locaux adaptés » mis à disposition par son employeur.

Pour Claudine Falone Meffometou-Tcheno, 35 sélections avec les Lionnes indomptables, « ça va donner envie à toutes celles qui pensaient franchir le pas. Beaucoup veulent un enfant mais se posent des questions : est-ce que les relations ne vont pas changer avec le club en étant enceinte ? Est-ce qu’il sera facile de retrouver son niveau après ? »

Mini CHAN : Le Cameroun, plus faible attaque du tournoi

Ajax : un message d’André Onana crée la confusion sur son avenir

Share This