Ondoa n’est pas content de certains coéquipiers.

Le gardien de but des lions indomptables qui a été avec Aurelien Chedjou les seules véritables satisfactions des 22 lions engagés à la can 2015, revient sur les performances collectives du Cameroun et donne un avis critique sans langue de bois.

Fabrice Ondoa n’est pas content de ses coéquipiers d’attaque et accuse l’esprit individualiste.

“On a manqué de précision. On a perdu beaucoup de ballons. On a raté beaucoup de passes. Au niveau de l’attaque, on a un peu pêché par individualisme. Je pense que c’est ce qui a causé notre défaite.”

Quels enseignements ?

« Il ne faut pas pêcher (sic). A la CAN, ça ne pardonne pas. Il suffit de se déconcentrer une minute, de se relâcher une seconde et tu te retrouves éliminé. […] Contre la Guinée, on a pris un but suite à cinq secondes de déconcentration. Pareil contre le Mali et la Côte d’Ivoire. S’il faut retenir quelque chose, c’est que nous ne devons pas rater beaucoup d’occasions de but et qu’il faut être concentrés à 100% durant 90 minutes et plus. »

Au sujet de l’ambiance dans le groupe?

«  Je tire mon chapeau à cette nouvelle famille. Après le deuxième match, lorsqu’on a commencé à subir certaines pressions et polémiques, on est resté soudés. Nous avons réagi comme des frères. Nous n’avons cédé à aucun chantage. […] Chapeau à ceux qui ont très peu joué. Certains journalistes faisaient des interviews pour obtenir certaines déclarations. Je remercie les joueurs concernés de ne pas avoir fait de déclarations qui auraient pu déstabiliser le groupe. »

Source: RFI

CAN 2015: Les Lions sont partis de Malabo pour Yaoundé

Elimination du Cameroun: Pourquoi c’était inévitable!

Share This