Licencié ce mardi par son club pour avoir organisé une fête en plein confinement, Fabrice Ondoa réagit.
Je viens d’apprendre la nouvelle cet après-midi par courrier quasiment en même temps que la presse. Je vous avoue être choqué, car les dirigeants n’ont même pas pris la peine de m’inviter à m’expliquer sur les faits qui me sont reprochés. Ils prennent une décision aussi grave sans même prendre la peine de m’entendre. J’ai juste reçu un courrier de leur avocat. C’est scandaleux! S’ils avaient pris la peine de m’inviter à m’expliquer ils auraient compris que je n’ai rien à me reprocher. Je n’ai rien organiser du tout et ce n’était sûrement pas une « lockdown party ». Les termes sont importants dans la vie,” écrit le gardien de but des Lions Indomptables.

Patrick Mboma : « Jean Pierre Nsame a fait un discours d’apaisement »

Joseph Dion Ngute : « Pour le Chan, les stades pourront être remplis à 30 ou 50% »

Share This