En tant que ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF, Fabrice Ondoa a fait un saut dans la région de l’Est Cameroun pour accomplir sa mission après le match contre le Mozambique. «La journée mondiale de l’enfant est très spéciale pour moi. Si on ne peut pas refaire le monde en un jour, on peut poser des bases solides avec des gestes symboliques pour réinventer une planète plus verte (…) Hier les enfants de l’école primaire publique de Yademe Bertoua on peint un mur en bleu., symbole de leur amour pour une planète bleue. J’y étais,» a réagi le gardien de but des Lions Indomptables.

Crise Fecafoot – LFPC : Le TAS a encore frappé

Share This