Surpris par la présence du jeune Blondon Meyapya Fongain sur la liste des 25, les journalistes n’ont pas manqué de demander au sélectionneur de justifier son choix. Le technicien portugais y est allé des mots peu convaincants pour se défendre.

« La porte des Lions indomptables est ouverte à tout le monde, indépendamment de l’âge. Ce qui me préoccupe ici c’est la qualité. Nous on fait un travail de proximité et de préparation. On a observé tous les matchs du Cameroun au Chan et à la CAN des U20. On n’a pas attendu la CAN pour suivre les U20. Vous pouvez vous rendre compte qu’il y a un problème de continuité et de suivi au Cameroun. On travaille pour cela avec les entraineurs des catégories inférieures, comme le coach des U23 Rigobert Song. Ce qui m’intéresse, c’est de trouver le juste milieu le bon équilibre pour l’équipe. C’est la qualité du joueur qui prime. Nous observons tous les joueurs aussi bien du championnat local que des clubs m’étranger. On connait tous ces joueurs et j’ai fait ma sélection en les prenant en compte. Depuis la fin de la CAN U23, pouvez me dire quand remonte un regroupement des Lions espoirs ? Il n’y en a plus eu. Vous devrez être fiers de voir le coach faire du suivi et sélectionner des joueurs dans les sélections inférieures. Ce n’est pas nécessairement pour des résultats immédiats, mais pour que le Cameroun redevienne une nation forte dans le foot. J’appelle les jeunes joueurs pour qu’ils viennent avec leur faim, leur envie de vaincre qui va un peu amener les plus anciens à ne pas baisser leur attention et perdre leurs places.»

Antonio Conceiçao : “Yvan Neyou m’a écrit”

Coton Sport – RSB Berkane : Jour de match

Share This