Habitué de la sélection du Cameroun, le défenseur de l’ASSE Harold Moukoudi a une nouvelle fois été convoqué pour les deux dernières journées des éliminatoires à la Coupe d’Afrique des Nations. Pour affronter le Cap-Vert (26 mars) et le Rwanda (30 mars), le Sergent sera accompagné par son partenaire chez les Verts, Yvan Neyou. Le milieu de terrain devrait à cette occasion honorer sa première sélection avec les Lions indomptables. Mais les récentes déclarations de Claude Puel qui a annoncé qu’il ne libèrera pas ses internationaux, africains notamment, au cours de la prochaine trêve internationale fin mars ce mercredi en conférence de presse, laisse planer le doute sur le voyage de Moukoudi et Neyou au Cameroun.

“Les pays sont-ils en mesure de mettre en place des charters afin de rapatrier rapidement les joueurs ? Qu’en est-il de la quarantaine qu’ils devraient observer à leur retour ?”, s’est interrogé le technicien.

“Dans ces conditions, comme tous les autres clubs, nous ne libèrerons pas nos joueurs à défaut d’accord entre les deux pays. Ce sont les conséquences de la pandémie. Je l’ai signifié aux joueurs concernés. Tous l’ont compris”, a encore confié Claude Puel.

Coupe de la CAF : Coton sport fait le job

Ligue des champions : le joli but de Choupo-Moting

Share This