Les joueurs étrangers, retenus dans un premier temps par leurs clubs et la LFP, ont finalement obtenu une dérogation de la part du gouvernement, et seront exemptés de septaine, si toutefois ils respectent un cadre très précis. Toko Ekambi, Yvan Neyou, Jean-Charles Castelletto, Stéphane Bahoken et Harold Moukoudi peuvent donc rejoindre la tanière des Lions Indomptables du Cameroun. A condition que la fédération Camerounaise de football soit à la hauteur des exigences.

Le gouvernement français a choisi d’accorder des dérogations aux joueurs étrangers souhaitant répondre à l’appel de leurs sélections pendant la trêve internationale de la fin du mois de mars, mais à certaines conditions seulement. Les internationaux de retour de compétition officielle hors Union Européenne avec leur équipe nationale française ou étrangère, sont exemptés de septaine dès lors que le respect d’un strict protocole sanitaire et médical est garanti (bulle + test PCR quotidien au retour en club).

Après l’accord obtenu par la FFF, la Ligue de football professionnel (LFP) a envoyé un mail à tous les clubs ce samedi matin, dans le but de préciser ce cadre, sachant que les joueurs concernés seront tenus d’emprunter un jet privé au retour et que le protocole Covid UEFA/FIFA devra être appliqué en sélection.

Si une sélection africaine veut affréter un vol privé (et peut le faire, surtout), il n’y aura pas de septaine non plus. C’est donc plus une question de moyens pour les sélections africaines. Plusieurs clubs de Ligue 1 (Nantes, Dijon, Metz…) s’étaient appuyés sur une circulaire de la FIFA pour conserver leurs joueurs pendant la trêve, en raison du risque sanitaire. Les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 s’étaient ensuite mis d’accord pour entériner ce principe. Seule une dérogation pour les Bleus (qui iront au Kazakhstan) avait été accordée, provoquant la colère des joueurs étrangers. Cette erreur a donc été corrigée.

Bernard Tchoutang : “50 euros pour un footballeur professionnel, ce n’est pas possible”

Elite One : Loïc Ako Assomo buteur

Share This