Un tacle trop appuyé aux yeux de l’arbitre Wouters.

Le joueur tant attendu est enfin arrivé et autorisé à jouer au Standard après son conflit avec son ancien club et la fédération turque.

Le lion indomptable Eyong Enoh est vu depuis son arrivée à Liège comme le sauveur  de cette équipe. Supporters et encadreurs, tous convaincus de sa capacité à maîtriser le milieu de terrain et à sauver ainsi un bateau qui ne cesse de prendre de l’eau depuis le début du championnat.

Enoh rejoint Sergio Conceiçao dans l’histoire

Après 10 minutes de jeu seulement face à l’équipe de Bruge, le camerounais a écopé d’un carton rouge suite à un tacle jugé dangereux sur Ruud Vormer. Une décision de l’arbitre Wouters qui pèsera lourd sur la rencontre remportée par Bruge 3-0.

Enoh Eyong rentre donc dans l’histoire du Standard comme étant le joueur ayant été exclus le plus vite lors de son premier match sous les couleurs des rouges. Il rejoint Sergio Conceiçao qui lui avait été exclut à la 56èm minute de jeu.

C’est la première fois de ma carrière que je suis exclu pour une rouge directe…Mon exclusion était-elle méritée? Ce n’est pas à moi de trancher. Tout ce que je peux dire, c’est que ma seule envie est de bloquer le ballon, pas de toucher et encore moins de faire mal à mon adversaire. Je ne suis d’ailleurs pas sûr de l’avoir touché. Soit! Je respecte la décision de l’arbitre. Et s’il s’est trompé, je serai le premier à reconnaître que chacun peut faire des erreurs… Mais je suis extrêmement déçu. J’avais tellement envie d’apporter quelque chose à cette équipe, à ce club…

2 matchs de suspension?

Le parquet quant à lui a proposé 2 matchs de suspension dont un avec sursis. Les dirigeants du club qui trouvaient déjà cette exclusion sévère ont logiquement rejeté cette proposition.

Doublé de Stéphane Mbia encore décisif; Matip suspendu

Bataille entre liverpool et West Ham pour A. Song

Share This