Malgré une réduction à 10, PWD a pu repartir du Middle Farm Stadium de Limbe avec les trois points du match qui l’opposait à l’Union Sportive de Douala (1-2). Un succès qui lui permet de reprendre provisoirement la tête du championnat en attendant la sortie de Coton, leader à l’issue de la 27ème journée.

La rencontre débutait sur un rythme soutenu. Lukong sonnait la première alerte des visiteurs en coupant de la tête un corner venu de la droite. Il fallait ensuite un retour in extremis de Carlain Manga Mbah pour stopper le dernier geste d’Edet qui s’apprêtait à conclure une action de contre (17e). La première réaction des locaux venait d’Aboubakari Siddiki dont une reprise à l’entrée de la surface de réparation rasait le poteau gauche  portier de Bamenda. Alors que les Nassaras commençaient à prendre de l’ascendant, elle se faisait surprendre par une contre-attaque qui débouchait sur une main d’Echabe dans la surface de réparation. Sans hésiter, l’arbitre désignait le point de penalty. Sans trembler, Yongchang transformait le coup de pied de réparation permettant à PWD de prendre les devants (0-1). Sans se laisser abattre moralement, Union continuait de pousser en attaque, à travers notamment Aboubakari Siddiki qui multipliait des fulgurances sur son couloir gauche, poussant les défenseurs de PWD à la du faute. Accroché par Yankam à l’entrée de la surface, l’attaquant convoqué par Antonio Conceiçao pour la double confrontation entre le Cameroun et le Mozambique offrait la balle de coup de pied arrêté qui permettait aux Nassaras de chercher un penalty dans la surface, à travers Cédric Chenkam qui se faisait accrocher dans la surface. Le penalty transformé par Carlain Manga Mbah permettait de rétablir l’équilibre (1-1) à la 26ème minute.  Malgré plusieurs autres occasions dangereuses, les deux équipes regagnaient les vestiaires sur cette égalité parfaite.

La deuxième manche démarrait sur le même rythme que la première. Une fois de plus, Carlain Manga Mbah se muait en sauveur pour écarter une balle dangereuse portée par Mbah. Union avait l’occasion de prendre de l’avance. Mais un deuxième penalty obtenu par Chenkam après avoir été accroché par le portier adverse était vendangé par Manga Mbah. Réduit à 10 suite à l’expulsion de leur gardien Cedric Lionel Damlaben après cette occasion, PWD ne désarmait pas. Sur un violent tir à le retombée d’un ballon mal renvoyé par la défense de l’Union sur un corner, Collins Ndeh offrait une nouvelle fois l’avantage aux visiteurs à la 79ème minute. Il ne restait plus à l’équipe de David Pagou qu’à verouiller sa défense pour conserver cette petite avance jusqu’au bout. 1-2, score final, le club de Bamenda reprend la tête du classement avec 47 points, en attendant le match en retard entre Bamboutos de Mbouda et Coton Sport de Garoua demain jeudi, 12 mars 2020.                                                                                                 

Discipline : la FECAFOOT sanctionne Roger Noah

Richard Towa (Coach Union): ” On ne peut qu’avoir des regrets “

Share This