Le club de la ville de Douala a obtenu gain de cause dans l’affaire qui l’opposait à la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) au sujet du règlement du championnat écoulé.

La bataille judiciaire engagée par New Stars de Douala pour garder sa place en Elite One malgré sa relégation au terme de la saison écoulée a finalement porté des fruits. En effet, une décision de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage (CCA) du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC) maintient le club de la capitale économique en première division, dans un verdict rendu le lundi 21 octobre 2019. La plus haute juridiction sportive du Cameroun annule la décision No 23/FCF/CR/2019 du 04 septembre 2019 de la Commission de recours déboutant le club de Faustin Domkeu qui contestait le règlement appliqué par la Chambre d’homologation et de discipline de la Ligue de Football du Cameroun pour décider de l’identité des clubs appelés à retrouver la division inférieure. Faustin Domkeu a toujours soutenu que seul le règlement arrêté au cours de la réunion du Conseil d’administration de la LFPC du 11 janvier 2019 et qui prévoyait la relégation d’une seule équipe de première division était valable. Il soutenait par ailleurs l’inexistence du procès-verbal du Conseil d’administration du 20 février  2019 dont était issu le règlement appliqué par la LFPC en envoyant trois équipes à l’étage inférieur.    

Vers un championnat à 20 clubs

Cette décision de la CCA devrait également entrainer le maintien des Astres de Douala et PWD de Bamenda, quelle que soit l’issue du Contentieux qui les oppose devant la Commission de Recours de la FECAFOOT. La décision de cette juridiction interne à l’institution qui gère le football au Cameroun devant déterminer laquelle des deux formations garderait sa place en Elite One cette saison était d’ailleurs très attendue. En Elite Two, Lion Blessé de Fotouni et Aigle Royal de la Menoua relégués en division régionale devraient aussi tirer profit de cette victoire de New Stars de Douala, en restant en Elite Two. Le recrutement effectué par les Nouvelles étoiles pendant l’intersaison est la preuve que leurs dirigeants étaient plus ou moins certains d’obtenir  gain de cause dans ce procès. « Nous avions la conviction que le Droit était de notre côté… Nous avions préparé la saison sachant que nous allons jouer en Elite One », confesse le président de New Stars de Douala, Faustin Domkeu dans un entretien accordé à Press-sport.

L’on attend maintenant de voir ce que fera la Fédération Camerounaise de football de cette décision qui tombe alors que le championnat de première division avait déjà pris son envol. « Est-ce qu’il était important de lancer ce championnat en faisant un calendrier dans lequel on ne sait qui des Astres ou de PWD doit jouer ? »  S’est interrogé le  patron de New Stars. « Apparemment, a-t-il ajouté, ils ont de grands juristes. Ils vont peut-être exploiter cette décision pour mieux gérer les aspects juridiques de notre championnat. J’espère qu’ils vont exploiter mes arguments pour apporter un peu de sérénité dans notre championnat. Suivez mon regard »

Wiliam Tchango

Clément Arroga (Sélectionneur Lions A’) : « On espère que ce sera ainsi pour tous les autres matchs »

Elite One: Union s’impose sur le terrain du TKC (0-1)

Share This