Les Nassaras Gamakai ont été battus à domicile par le Dragon de Yaounde (1-2) à l’occasion de la première journée du championnat Elite One.

Après un recrutement de qualité durant l’intersaison, la première sortie de l’Union sportive de Douala en championnat était très attendue. Les Gamakai Nassara qui recevaient le Dragon de Yaoundé au Centunary Stadium de Limbe n’ont pourtant pas assuré.

Avec quelques recrues phares dans le onze entrant (Andoulo,Baliang, Abessolo…) les Nassara n’ont pas démarré la partie comme leurs supporters l’attendaient. Dès la troisième minute, Adolf Nkembe était à deux doigts d’ouvrir la marque sur une tête que Ghislain Mendouga  repoussait péniblement en corner. Face à une équipe de l’USD qui cherchait désespérément une cohésion en début de partie, Dragon faisait parler sa puissance dans les contre-attaques. Une option qui s’avérait payante à la 10ème minute lorsque Jean Jules Etele, le maître à jouer des « Tcha tcha boys » s’échappait du marquage avant d’ajuster parfaitement Mendouga. Lorsque l’Union de Douala tentait un réveil, elle perdait très vite l’un de ses principaux atouts offensifs, Landry Abessolo Manga sorti sur blessure (30e). Les Nassara devaient s’en remettre à leur capitaine, l’inoxydable Samuel Nlend pour retrouver le sourire. D’un tir astucieux, il transformait un coup franc qu’il provoquait lui-même à l’entrée de la surface de réparation (38e). Les deux équipes étaient à égalité à la pause (1-1).

Le début de seconde Manche était à l’image de la première. Très sollicité, le portier Mendouga avait le temps de griller quelques offensives pour maintenir son équipe en vie. Alors que Nlend et ses coéquipiers retrouvaient un peu de vigueur en attaque avec l’entrée de Camille Kouyekimina à la pause, ils étaient frappés par un coup du sort, une main de Salif dans la surface de réparation sur une action anodine (76e). Sans trembler, Fernadinho Makembe prenait Mendouga à contre-pied (77e). Acculés vers la fin de la partie, les poulains de François Ngoumou réussissaient néanmoins à conserver leur avance jusqu’au coup de sifflet final (1-2). Un mauvais démarrage pour l’équipe de Franck Happi obligé de faire de la pédagogie en fin de partie pour calmer des supporters déjà en colère. Voilà déjà trois saisons que l’USD ne gagne pas son premier match de championnat. La bande à Walinjom aura intérêt à corriger le tir mercredi lors du déplacement sur le terrain du Tonnerre Kalara Club de Yaoundé. Battus par les Kalara Boys, en aller et retour la saison dernière, les Nassaras devront se montrer revanchards.

Elite One: Les combinaisons de la première journée

ELITE ONE : La saison commence sur des chapeaux de roues

Share This