Le sélectionneur des Lions indomptables et deux autres membres de son staff technique ont assisté au succès des Nassaras Gamakai face au Dragon de Yaoundé.

Après plus de deux mois à parcourir les stades européens pour voir évoluer les footballeurs professionnels camerounais, Antonio Conceiçao le sélectionneur des Lions Indomptables est de retour au Cameroun depuis plusieurs jours. Le programme du séjour de plusieurs semaines qu’il fera sur place avant de retourner à l’étranger pour la deuxième étape des prospections prévoit une série d’activités, parmi lesquelles, la supervision des rencontres du championnat local.

Conceiça et deux de ses adjoints en compagnie de Samuel Nlend, buteur de l’USD

Ce mercredi 29 janvier 2020, alors que se disputait la 18ème journée de l’Elite One, il a débarqué, à la grande surprise du public au Centre d’Excellence de la CAF à Mbankomo où le Dragon de Yaoundé offrait son hospitalité à l’Union Sportive de Douala. Le technicien portugais a donc été témoin du brillant succès (2-0) des Nassaras qui renouaient avec la victoire après une longue disette (10 matches sans victoire). Auteur d’un doublé dans la partie, Samuel Nlend le capitaine de l’USD était la principale attraction à la fin de la partie. Antonio Conceiçao et ses adjoints ne se sont pas empêchés d’aller échanger quelques mots avec l’attaquant qui s’est aussi illustré avec la sélection A’ lors des derniers matches amicaux (trois buts en quatre matches). Ils ont aussi eu une discussion avec Richard Toward l’entraineur des Nassaras Gamakai et d’autres acteurs du football trouvés sur place.

Des membres du staff des Lions avec Richard Towa, coach de l’USD

Après Dragon-Union de cet après-midi, le lusitanien choisira certainement une autre affiche à observer lors de la 19ème journée que le CTT pourrait programmer le week-end prochain. Le patron de l’encadrement technique des Lions Indomptables a bien l’intention de composer avec les meilleurs éléments du championnat local pour les futures échéances qui attendent son équipe.

Mondial 2010 : Achille Emana raconte sa galère

Antonio Conceiçao : « J’aime travailler dans la discrétion »

Share This