PWD de Bamenda est le nouveau champion du  Cameroun. Le club de la région du Nord-Ouest succède à UMS de Loum à la faveur d’une décision du comité exécutif de la FECAFOOT du 12 Mai dernier, qui met un terme à la saison dans les championnats d’Élite en l’état actuel, à cause de la pandémie coronavirus qui continue de gagner du terrain. Retour sur la saison atypique de David Pagou et de ses hommes qui seront appelés à défendre les couleurs du pays a à la prochaine édition de la Ligue des champions de la CAF.

PWD de Bamenda champion du Cameroun, qui l’eût cru? « Personne ne nous attendait », a déclaré David Pagou l’entraîneur au lendemain du sacre, dans un contexte sanitaire difficile. Tellement l’histoire est belle qu’on en vient même à oublier les litiges du début de saison qui ont failli priver PWD de l’Élite One cette saison 2019-2020.

Au demeurant, une requête de New Star de Douala à la suite d’une rencontre face aux Astres de Douala, qui profite à PWD de Bamenda pourtant relégable au départ. A la suite d’une conciliation entre Les Astres de Douala (qui avaient eu finalement gain de cause à la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité National olympique) et la FECAFOOT, PWD poursuit sa campagne en Elite One et les brésiliens de Bepanda en Élite Two. Quoique la saison débute le 18 Octobre 2019 à Yaoundé avec la large victoire de Bamboutos de Mbouda sur Colombe du Dja et Lobo, 5 buts à 2, c’est le 27 novembre 2019 que les ”Abakwa Boys” vont démarrer. C’est par un match nul (0-0) à Yaoundé face à AS Fortuna de Mfou que tout commence pour eux. Collins Ndeh et ses coéquipiers signent leur première victoire lors de la 3ème sortie à Yaoundé, en venant difficilement à bout du Canon de Yaoundé 2 buts à 1. Puis tombent à domicile devant UMS de Loum (0-1) la journée suivante. Les Abakwa boys subiront leur plus lourde défaite de la saison à Garoua après un périple de plusieurs jours. Les hommes de David Pagou explosent sur la pelouse du Coton Sport, battus 0 but contre 5. A cause notamment du quadruplé du jeune attaquant Gueime Araina.

L’envol de PWD

C’est pratiquement à la 9ème journée, au lendemain d’une nouvelle déconvenue devant Eding Sport (2-1) à la précédente sortie (déjà 3 défaites en à peine 8 matchs), que les Abakwa Boys vont prendre leur envol et grimper au classement. C’est justement cette victoire à l’arrachée 3 buts à 2 sur le terrain de Dragon de Yaoundé, avec notamment un doublé de l’attaquant Lukong Ahudu, qui déclenche tout. 7 matchs de suite sans défaite, de la 9ème à la 15ème borne, conclues par 6 victoires et 1 nul (seul Bamboutos de Mbouda résiste avec un 0-0 à Bamenda). La belle série s’achève par une grosse victoire, la plus grande de PWD cette saison, un sanglant 5-1 infligé à Apejes de Mfou à Bamenda. Grâce à ce raid en solitaire, le club de Pascal Abunde fonce dans le trio de tête. La défaite qui s’en suit sur la pelouse de Fovu de Baham (2-1), est anecdotique.

Le match du titre

En 11 matchs de phase retour disputés sur les 17 prévus, le club du Nord-ouest Cameroun va s’incliner seulement 3 fois pour 5 victoires. Mais la plus marquante de toutes, est le succès devant l’Union de Douala à Limbe (1-2), en infériorité numérique sur les 25 dernières minutes (matchs comptant pour la 28ème journée). Grâce au coronavirus, il restera comme le match du sacre, avec ses rebondissements. Ce jour-là, PWD de Bamenda qui venait de perdre sa première place la journée précédente au profit de Colombe du Dja et Lobo, joue gros. Les Abakwa Boys entament le match par le bon bout et mène les Nassaras d’entrée de jeu (1-0). Union va réussir à revenir à la marque par Manga Mbah (1-1). Et après l’heure de jeu, les Nassaras obtiennent un penalty, et gâche l’occasion de passer devant. A 9 minutes du terme, et réduit à 10 depuis lors, PWD l’emporte grâce à une frappe des 26 mètres de Collins Ndeh sur un corner mal renvoyé. Son but restera dans les annales comme celui du titre.

16 ans après, la Ligue des champions CAF

Aujourd’hui déclaré champion grâce à ses 47 points obtenus en 28 matchs, PWD de Bamenda va représenter le Cameroun à la prochaine édition de Ligue des champions de la CAF. La dernière apparition des Abakwa Boys à cette compétition date de 2004, marquée par une brillante victoire inoubliable devant le Tout Puissant Mazembe au Stade de la Réunification. 1er club du  Nord-ouest à devenir champion, PWD est le second club de la zone anglophone du pays à soulever le très convoité trophée après Tiko United en 2009.

Par Ernest M. Ouandie

Arrêt des championnats : Ce qu’il faut retenir

Élite One : La saison du champion PWD en chiffres

Share This