Mardi dernier au Caire, le tirage au sort des qualifications pour la Coupe du Monde Qatar 2022 a fixé toutes les 40 sélections sur leurs futurs adversaires à éliminer pour une place au dernier tour. La Cote d’Ivoire, le Mozambique et le Malawi se dresse sur le chemin des lions indomptables cette fois. Absent de la dernière édition en Russie (2018), le Cameroun ne veut plus manquer cet événement, mais cela passe par des succès surtout devant son principal challenger « la Côte d’Ivoire », qui lui avaient grillé la politesse en 2006.

Cameroun – Cote d’Ivoire, comme on se retrouve !
Qui ne se souvient pas de ce pénalty manqué par Pierre Wome face à l’Egypte en fin 2005 au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé ? Une terrible page du football camerounais qu’il a eu du mal a tourné, surtout avec cette non-qualification pour le mondial allemand en Juin 2006 au bout. Ceux qui avaient profité de cet échec étaient bel et bien les éléphants de Côte d’Ivoire. En quête d’une première participation à une Coupe du Monde, la génération dorée des Drogba, Kolo Touré, Didier Zokora etc… n’avaient pas pu tenir leur rang de leader devant le Cameroun bien mal engagé dans ces qualifications. Une double confrontation qui a laissé des traces à Bouaké avec le triplé de l’inévitable Pierre Achille Webo alias « WEBOCHNIKOV » l’arme de destruction massive russe (avait titré Cameroun Tribune au lendemain du fameux 4 Septembre 2005). Dans un duel où l’on attendait le face à face Samuel Eto’o vs Didier Drogba, c’est finalement Webo qui tirera son épingle du jeu. Le sociétaire d’Osasuna d’alors, avait donné une lueur d’espoir aux camerounais avant l’échec de Novembre 2005 à Yaoundé. La Cote d’Ivoire ira en Allemagne, et deviendra dès lors cette nation importante du football africain.

Cote d’Ivoire, le rival du groupe D
Aujourd’hui que vaut cette formation ivoirienne ? La question est sur toutes les lèvres depuis le tirage au sort. Quart de finaliste de la dernière CAN en Egypte, la Cote d’Ivoire n’a pas brillé par son style de jeu. Très critiquée, elle aussi veut se réinventer. Chose pas facile en ce moment pour les hommes d’Ibrahim Kamara, déjà mal embarqués dans les éliminatoires de la CAN Cameroun 2021. Battus par l’Ethiopie lors de la 2ème journée, les éléphants sont 3èmes du groupe K avec 3 points. Dans un groupe avec le prometteur Madagascar et le Niger, rien ne sera facile. Au-delà du résultat, le défi réel pour Serge Aurier et ses coéquipiers c’est la qualité de jeu. Les attaquants Nicolas Pepe (Arsenal) et Wilfried Zaha (Crystal Palace) seront très attendus dans cette double confrontation à venir face aux camerounais.
Trois fois mondialiste (2006,2010, 2014), la Cote d’Ivoire veut aussi renouer avec la plus grande messe du football mondial. Un challenger en puissance qui a déjà affronté les lions indomptables à 13 reprises. 5 victoires pour les ivoiriens contre 7 pour le Cameroun et un match nul. La dernière opposition remonte à la CAN 2015 en Guinée Equatoriale. Dans un match crucial pour la qualification au second tour, Max Alain Gradel donne la victoire aux ivoiriens (1-0), le Cameroun de Fabrice Ondoa est éliminé.

Mozambique : un collant adversaire à prendre au sérieux
Le sort à décidément lié les mambas et les lions indomptables pour les prochains mois. En plus de ces deux confrontations lors des éliminatoires de la Coupe du Monde, les deux équipes vont encore en découdre pour des places pour la CAN Cameroun 2021. Une double confrontation s’annonce d’ailleurs pour le mois de Mars dans le cadre des 3ème et 4ème journées (23 et 31 Mars 2020)/ Des éliminatoires où les mozambicains sont leaders avec 4 points devant les lions indomptables. La formation entrainée par Luis Gonçalves progresse depuis pas mal d’années. Elle est récemment venue à bout du Rwanda 2 buts à 0 avant de tenir le Cap-Vert en échec 2-2 lors des qualifs de la CAN 2021. Dans son effectif on retrouve des joueurs connus en France comme les défenseurs Mexer et Reinildo de Lille. Mais l’homme à surveiller de très près c’est Telinho. De son vrai nom Stélio Marcelino Ernesto (31 ans), le sociétaire de Muçulmana (club mozambicain) a déjà inscrit deux buts pendant les éliminatoires de la prochaine CAN et figure donc au tableau des meilleurs buteurs. Le Mozambique est actuel 123ème nation mondiale et n’a jamais participé à une phase finale de Coupe du monde de football.

Le petit poucet Malawi
Cette équipe a récemment croisé le chemin des lions indomptables. Donnant du fil à retordre. Deux confrontations dans l’histoire entre les deux nations, et c’étaient lors des éliminatoires de la CAN Egypte 2019. Un but à la 62ème minute de Choupo-Moting avait permis au Cameroun de l’emporter au match aller, avant un nul au retour au Malawi. Aujourd’hui 105ème nation de football, le Malawi s’affirme de plus en plus comme un accrocheur de grosses écuries. Cette formation jouera certainement un rôle trouble lors de ces éliminatoires à venir.

Pour rappel, les éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022 zone Afrique débuteront au mois d’Octobre 2020 pour prendre fin en Octobre 2021. La CAF va communiquer sous peu le calendrier des rencontres

El CDM 2022: Le Cameroun hérite de la Côte d’ivoire, du Mozambique et du Malawi

Mondial 2010 : Achille Emana raconte sa galère

Share This