Le vol de la délégation a du décoller de Douala avec plus de trois heures de retard.

Parti de Douala dimanche autour de 13 heures et 40 minutes, après avoir attendu plus de trois heures pour que l’avion décolle, Stéphane Mbia et ses coéquipiers sont arrivés au King Shaka International Airport de Durban autour de 20 heures locales, 19 heures au Cameroun. Ils ont voyagé à bord d’un avion (737-700) de la compagnie Rwandair affrété spécialement pour cette expédition.

Sur la quatre vingtaine de personnes qui étaient censées composer cette délégation conduite par le Ministre des Sports et de l’Education Physique, Pierre Ismael Bidoung Mpkatt, seuls 69 dont 28 joueurs et encadreurs ont trouvé place à bord de cet aéronef. Samuel Nguidjol Nlend, le coordonnateur des Equipes nationales est accusé d’être à l’origine de ce couac qui a retardé le vol des joueurs pendant plus de trois heures.
Un retard qui a eu une incidence sur le programme de la sélection nationale qui a du annuler la séance de décrassage prévue dimanche en soirée. On l’annonce plutôt ce lundi 28 mars, “à la plage”.

Cet amateurisme de plus dans la préparation du voyage des lions indomptables pourra coûter cher au Cameroun qui avait déjà du mal à contenir la vélocité des jeunes joueurs sud-africains, samedi au match aller (2-2) joué à Limbe.
En cas de défaite en terre sud-africaine, combinée à une victoire de la Mauritanie sur la Gambie le Cameroun pourrait perdre la première place du Groupe M et diminuer ainsi ses chances de qualification pour le CAN Gabon 2017.

lions indomptables cameroun afrique du sud

Cameroun-Afrique du sud, vision tactique d’Yves Clément Arroga

Eliminatoire CAN 2017: Le Cameroun subit mais obtient le nul face à l’Afrique du Sud

Share This