Dans le football comme dans d’autres disciplines, ce haut cadre du sport a insufflé une nouvelle ère partout où il est passé. L’homme sous qui l’équipe nationale de Côte d’ivoire a connu sa première participation en coupe du Monde, veut désormais diriger la Confédération africaine de football.

L’on ne présente plus Jacques Bernard Daniel Anouma dans les milieux du sport en général et du football en particulier. La percée du football ivoirien a débuté à son arrivée à la fédération en décembre 2002. La Côte d’ivoire parvient à se qualifier pour la première fois de son histoire à une Coupe du monde (Allemagne 2006), au détriment des mastodontes du football sur le continent comme le Cameroun et l’Egypte.

Ainsi se renforce la réputation de Jacques Anouma qui soutenu par quelques dirigeants de fédération pour l’élection du président de la CAF en 2013, ne passe pas. Mais pour l’homme de 69 ans, ce n’est que partie remise.

C’est ainsi qu’il vient à nouveau d’annoncer sa candidature pour le poste de président de la CAF. Sa dernière déconvenue lui aurait donné du temps de mieux affuter ses armes. La Confédération africaine de football est une maison qu’il connait. Titulaire d’une casquette dont celle de membre du comité exécutif de la CAF depuis janvier 2006, celle de la commission des Associations et membre de la sous-commission des sportifs de moins de 20 ans.

Au-delà de l’Afrique, celui qui a présidé le comité de relance de l’Union des fédérations ouest africaines (UFOA), est membre du comité exécutif de la FIFA. Des fonctions prestigieuses qui imposent le respect.

Toujours à la FIFA, Jacques Anouma est depuis 2003, membre de la commission d’organisation du championnat des juniors. L’ancienne strate du comité directeur de l’Asec Mimosas a un carnet d’adresse et serine des projets de promotion et de développement du football africain

L’élection du président de la CAF aura lieu en mars 2021. Jacques Anouma qui compte parmi les favoris devra affronter quatre autres candidats. A savoir : le président sortant Ahmad Ahmad, le Sud-Africain Patrice Motsepe et le Mauritanien Ahmed Yahya, mais aussi le Sénégalais Augustin Senghor, qui vient tout juste de se déclarer.

Antwerp : Les supporters allument Didier Ze Lamkel

Mozambique – Cameroun : Liste des 23 joueurs retenus

Share This