Jacques Anouma, candidat au poste de président de la Confédération africaine de football était face à la presse vendredi dans son pays en Côte d’Ivoire. A l’occasion de la présentation de son programme de campagne conçu autour du projet “Servir le football africain”, l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football a décrié le fonctionnement actuel de la CAF sous l’influence de la FIFA.

Anouma a ainsi regretté l’époque où la Confédération africaine de football était gérée par le camerounais Issa Hayatou, qu’il a voulu pourtant renverser. « Sous Hayatou, tu ne pouvais pas venir te balader comme tu veux. Le vieux comme on l’appelle, s’est toujours battu pour l’Afrique. J’étais d’accord avec lui au moins sur ce point. Je suis heureux qu’on lui ait rendu hommage. Tout le monde sait que nous avons eu par moments des difficultés mais il a toujours eu ce grand mérite de défendre l’Afrique bec et ongle. Quand j’étais à la FIFA, il pouvait donner le sentiment d’être endormi lors des réunions. Mais il suffisait de parler de l’Afrique pour qu’il réagisse », a-t- il reconnu via une anecdote.

Royal Excel Mouscron : Onana, Olinga, Tabekou et leurs coéquipiers pris en sandwich par les supporters

Ligue 1 : Angers accroché sans Bahoken

Share This