Médecin du sport et ex patron du staff médical des Lions Indomptables U17, champions d’Afrique 2019, il prescrit la discipline à observer par les camerounais en général et les sportifs en particulier pour limiter la propagation du Coronavirus.

L’actualité d’aujourd’hui est dominée par la crise du Coronavirus qui a tout bouleversé dans le monde. Déjà, c’est quoi le Coronavirus ?
Le Coronavirus est un virus de la famille des coronavidae qui sont responsables d’infections digestives et respiratoires chez l’homme et l’animal. Il est ainsi appelé parce qu’il a la forme d’une couronne. C’est un ensemble de virus dont seuls certains sont pathogènes pour l’l’homme.

Qu’est-ce qui fonde la dangerosité de ce virus ?
Sa dangerosité vient du fait qu’il est nouveau et n’avait jamais encore été identifié chez l’homme. Un peu comme le VIH à l’époque. C:est la raison pour laquelle on l’appelle Covid 19 car avant 2019 on ne le connaissait pas.
Il ensuite dangereux parce qu’il se propage essentiellement par contact avec une personne infectée lorsqu’elle tousse ou éternue ou par l’intermédiaire des gouttelettes de salives et de sécrétions nasales.
Enfin il provoque des maladies allant du rhume banal à une infection pulmonaire qui peut se compliqué d’une insuffisance respiratoire.

Les sportifs en général et les footballeurs en particulier sont-ils particulièrement exposés à ce virus?
Au vu de tous ce que nous venons de dire on comprend que le football comme tous les autres sports de contact est propice à la contamination pour ne pas dire à la propagation rapide du virus.

La suspension de toutes les activités et évènements sportifs dans le monde est-elle la meilleure solution pour limiter la propagation de ce virus?
Effectivement, la suspension de toutes les activités sportives est une mesure salutaire pour éviter d’exposer un grand nombre de personnes partant des joueurs aux milliers de spectateurs.

En tant que médecin du sport, quelle(s) consigne(s) donneriez-vous aux joueurs pour être à l’abri du virus ?
La seule consigne ici et qui est en vigueur partout c’est d’éviter des déplacements inutiles, de rester chez soi tant que la situation n’est pas maîtrisée et naturellement d’observer les règles élémentaires d’hygiène. Se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, éviter le contact avec des personnes qui présentent des signes comme la toux, le rhume ou la fièvre. Respecter une distance de 1m au moins avec son interlocuteur donc pas de poignée de mains ni d’accolade.

Comment devraient- ils se comporter durant la période de confinement pour garder la forme ?
A mon avis, pour garder la forme, le joueur doit insister sur le travail physique individuel puisque les contacts sont interdits. On doit ajouter ici qu’en dehors du travail individuel il y a toujours l’hygiène de vie, une alimentation équilibrée, une bonne hydratation et un bon sommeil.

Les camerounais dans l’ensemble observent avec négligence les consignes données par le Gouvernement dans le cadre de la prévention contre ce virus. Quelles peuvent être les conséquences de ce laxisme ?

En ce qui concerne la non observance des consignes données, on doit crier s’il faut pour rappeler que ce n’est pas de la blague. On s’instruit de l’expérience des autres. Aujourd’hui la Chine s’en est tirée par la discipline, certains pays européens souffrent de l’indiscipline malgré les infrastructures sanitaires sophistiquées qu’ils ont.
Nous devons tout faire pour stopper la propagation de ce virus en observant scrupuleusement ces mesures qui peuvent d’ailleurs devenir plus draconiennes si le nombre de cas d’infection continue à augmenter. Nous n’enregistrons encore aucun décès mais n’attendons pas cela arrive car la situation pourrait être catastrophique pour ne pas dire horrible.
Et c’est en cela que le rôle des média est important. Sensibiliser, informer à temps et à contre temps. C’est ensemble que nous vaincrons comme en sport et au football en particulier

Coronavirus: Décès de Manu Dibango, l’auteur de la l’hymne de la CAN 72

Covid-19: Les Jeux Olympiques reportés

Share This