L’ancien portier de l’Olympique de Marseille regrette le départ de celui qu’ils avaient baptisé “Le seul et l’unique pape de Marseille”

Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille est décédé ce mardi 31 mars 2020 à Dakar au Sénégal à l’âge de 68 ans, foudroyé par le Coronavirus. Une triste nouvelle qui est venu jeter un coup de froid dans le milieu du football dont l’illustre disparu était l’un des fins connaisseurs. Il a notamment volé au secours de plusieurs footballeurs africains à l’époque où ces derniers rencontraient d’énormes difficultés pour le respect de leurs contrats. L’ancien gardien des Lions Indomptables et de l’Olympque de Marseille, Joseph Antoine Bell fait partie des anciens footballeurs africains qui ont croisé son chemin à cette époque. Les deux personnalités avaient depuis lors gardé un lien d’amitié fort. L’ancien gardien de but est dévasté, comme on peut lire à travers l’hommage publié sur sa page facebook, accompagné d’une dizaine de photos ressassant les bons moments passés avec l’ancien journaliste sportif franco-sénégalais, devenu plus tard agent de joueur.

“Tonio, mon fils qu’il a reçu à mon arrivée à l’OM dans un couffin, l’appelait tout petit « le seul et l’inique ». Nous disions Le seul et l’unique Pape de Marseille… Il n’en reste plus. Le Coronavirus va tout nous prendre. Quelle période !!!!Prenons des nouvelles, donnons des nouvelles, nul ne sait ni le jour ni l’heure…Regrets éternels, Pape !”

Patrick Mboma : « Je ne comprends pas moi-même les rapports que j’ai avec Samuel Eto’o»

Hommage : Vie et Œuvres de Pape Diouf

Share This