L’ancien attaquant des Eléphants de Côte d’Ivoire a réagi au débat lancé par El Hadj Diouf sur le meilleur joueur africain de l’histoire.

Après Diouf et Samuel Eto’o, Didier Drogba, cité dans le débat portant sur le meilleur joueur africain de l’histoire, s’est exprimé sur ce sujet samedi dernier, chez nos confrères d’Inflencueurs225.com. « Il a le droit de l’expression. Je suis très sage et mon éducation ne me permet pas de répondre. Seule l’UEFA est témoin que l’Afrique a de grands joueurs, et certains font partie des Tops 20 des meilleurs buteurs de l’histoire en ligue des champions… Mes frères Eto’o et Diouf ont été de très grands joueurs, tout comme Ronaldhino à Barcelone. Chacun a son étoile. Aujourd’hui il y’a une nouvelle génération de footballeurs; des jeunes frères comme Mané et Salah font des merveilles et pourront faire plus que les anciens joueurs africains.
Je ne peux pas affirmer aux yeux de tout le monde que je resterai le meilleur buteur africain en LDC.!? Le monde évolue et il y’a encore du talent en Afrique. Je dirai à Eto’o et Diouf d’encourager nos jeunes frères qui évoluent dans de différents clubs pour rehausser le niveau du football africain et de continuer à représenter l’Afrique partout dans le monde. C’est l’Afrique qui gagne !
», a-t-il réagi. Une sortie aux antipodes des récentes déclarations de Samuel Eto’o qui s’autoproclamait meilleur joueur africain de tous les temps. Elle sonne plutôt comme un appel au calme et à l’apaisement dans les rivalités inutiles entre des anciennes gloires africaines.

La sortie de l’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire précède celle d’El Hadj Diouf qui, après avoir lancé le débat, jouait les modestes en calmant le jeu face à l’ire de Samuel Eto’o. «Ce débat, je le partageais avec Patrick Mboma et le frère du président de Togo, qui est un ami. Ce que j’ai dit à Mboma et qui sait très bien que j’ai raison, c’est que je suis le plus talentueux. Etre le plus talentueux ne signifie pas que tu es le meilleur. La preuve dans notre génération, le plus talentueux était Makhtar N’diaye, je voyais en lui un Okocha, un joueur très talentueux. Il a même été titularisé par Bruno Metsu en finale de la CAN 2002. Pourtant, beaucoup ne le connaissent pas. Mais ce qui fait la différence, c’est l’audace. A un moment donné, j’étais le plus audacieux. Samuel Eto’o c’est mon ami. Comme j’ai l’habitude de le dire, nous sommes des Golden Boys. On se connait. On a la classe. Nous ne sommes pas là en train de se lancer des piques. Eto’o, Drogba et moi sommes des frères.»

Débat sur le meilleur joueur africain: Diouf revient à la charge

LUCIEN METTOMO (2/2) : “LE FOOTBALL, C’EST LE TERRAIN”

Share This