En marge de la célébration des héros de 1990, le gardien historique dès lions indomptables a pu lâché un mot sur l’annulation de la candidature de Drogba aux prochaines élections à la Fédération Ivoirienne de Football. Et comme toujours, Joseph Antoine Bell n’a pas mâché sa langue.

Pensez-vous que Didier Drogba subit la même injustice que vous avez régulièrement subit dans le processus électoral à la fédération ?
“Je crois que plus qu’une injustice, c’est juste de la maladresse et de l’ignorance. Vous ne pouvez pas demander à quelqu’un qui a servi votre fédération au-delà du pays, car un footballeur c’est d’abord un serviteur de la fédération. Donc quelqu’un qui a servi la fédération, le jour où il veut la servir autrement, vous lui mettez des barrières. Le jour où il veut juste participer au débat, parceque être candidat ce n’est pas être élu, être candidat c’est participer au débat. Donc le jour où il veut participer au débat, vous lui dites tu n’as rien à dire dans le football de ton pays, c’est une gravité absolue.”
Comment avez-vous apprécié la réaction de la fifpro ?
“Largement justifier. La fifpro c’était un cas d’école. Drogba a besoin du parrainage d’une association, cette association il n’y en a une qui est celle des joueurs faite exprès pour soutenir le projet des joueurs. Alors si cette association dont Drogba est le vice président ne peut pas le soutenir, alors que le soutenir n’est pas voté pour lui ! Je crois aussi que c’est de la faiblesse intellectuelle.”

COVID-19/ RENTRÉE DES LIONS INDOMPTABLES POST CONFINEMENT François Omam Biyik ”…On risque d’avoir des joueurs exclusivement qui évoluent en Europe”

Hommage : Stephen Tataw repose au cimetière de Mvolye

Share This