Très content au sortir de la cérémonie officielle de remises des clés des logements à eux promis par le chef de l’État après leur exploit en Coupe du Monde en Italie (1990), le sélectionneur adjoint François Omam Biyik n’a pas échappé aux traditionnelles questions sur l’avenir à court terme des lions indomptables du Cameroun.

Comment vous organisez vous pour la reprise des activités au regard des prochaines dates CAF qui vous attendent ?
“On est content que les activités reprennent, le coach est là depuis un certain temps, on a eu une séance de travail à la fédération, la FIFA et la CAF ont libéré certaines dates, donc au mois d’octobre il y a deux dates qu’il faudra exploiter avec des matchs amicaux, et au mois de novembre il y aura certainement les journées CAF, dont le Mozambique qu’on doit rencontrer en aller et retour. Donc on travail, les championnats ont recommencé, on continue à superviser, même s’il faut avouer que le prochain regroupement risque d’avoir des joueurs exclusivement qui évoluent en Europe, faute à cette pandémie, mais nous allons comme d’habitude essayer de regrouper le maximum de joueurs possible pour continuer à armer ce groupe.”
Quelles dispositions sont prises au niveau de la Fecafoot pour que vous puissiez travailler harmonieusement au regard des règles édictées par la CAF ?
“Tout d’abord au niveau du championnat la CAF a exigé des tests pour tous les joueurs avant les reprises, après il faut commencer par des petits groupes de travail, et au fur et à mesure on augmentera les groupes, c’est ce que la fédération est entrain de mettre en place, c’est vrai que l’État n’a pas encore libéré complètement la reprise des activités. Dans un mois le championnat doit commencer, on espère que l’État va lever cette suspension”
Nous avons également appris de sources sûres, que le sélectionneur national Antonio Conceiçao est en terre camerounaise. On devrait être fixé très prochainement sur la prochaine liste de l’équipe nationale fanion du Cameroun.

Remise des logements : Les Lions d’Italie 90 rejettent le don du Chef de l’Etat

D. DROGBA MIS K.O À LA FIF : Joseph A. Bell ”…C’est d’une gravité absolue ”

Share This