Depuis le décès de Samuel Wembe (72 ans), les témoignages ne cessent d’affluer. Les acteurs du football camerounais parlent de celui qui jusqu’au 12 Avril dernier, était membre du comité exécutif de la FECAFOOT. Président de ligue, président de clubs, Journalistes de Sport, tous sont admiratifs du géant de l’Ouest du football.

François Kouedem (Président de la Ligue régionale de Football de l’Ouest-Cameroun) : « On a perdu un baobab du football camerounais »

<< J’ai reçu la nouvelle comme un coup de poignard. Au départ j’ai pensé que c’était un poisson d’avril, et après des investigations, j’ai su que l’honorable Wembe est vraiment décédé. C’est un grand coup pour la Ligue régional de Football de l’Ouest (LRFO). Parce que dans cette ligue, il était comme un père à nous tous au-delà d’être notre collaborateur. C’était un homme de principe, un homme assez réservé. Aujourd’hui nous souffrons de son décès.

Personnellement je l’ai connu en 2005, quand j’entre à la Ligue départementale de la Mifi (Ouest-Cameroun). Il m’a tenu la main, d’ailleurs je peux vous dire que c’est lui qui m’a façonné pour que je sois ce que je suis aujourd’hui, président de la LRFO. Il avait horreur du mensonge, il aimait la vérité. Et je pense que c’est cette vérité qui a fait qu’il soit resté pendant 30 ans au sommet du football camerounais. Il a été trésorier à la FECAFOOT, Vice-président, et aujourd’hui il meurt comme membre du comité exécutif. S’il a eu tout ce parcours, c’est parce qu’il a été assez honnête dans sa vie et franc. La grande famille du football de l’Ouest est en deuil. On ne sait pas comment essuyer nos larmes. Parce que là, on vient de perdre un bâtisseur du football de notre pays. Un baobab du football camerounais. Généralement, on dit que c’est Dieu qui donne, et c’est lui qui reprend. Il est mort un jour de pâques, je sais qu’il était un fervent chrétien. Le seigneur a pensé qu’il a suffisamment fait. C’est avec les larmes aux yeux que je dis, Paix à son âme !>>

Eric-Martial Djomo (Président AJSC) : « Il était un dirigeant engagé »

<< Je garde de Samuel Wembe, l’image d’un grand homme, l’image d’un engagé dans le football. L’image d’un des bâtisseurs du football dans la région de l’Ouest où il a longtemps officié et la région qu’il a représentée dans les différents comités exécutifs de la FECAFOOT.

Quand je parle de son engagement, je me souviens notamment de quelques assemblées générales que j’ai eu à couvrir en tant que journaliste. En 2005 et en 2006 notamment, où aux côtés d’autres grands hommes disparus aujourd’hui, Essomba Eyenga, David Mayebi ou encore M. Emedek, on avait vu quelqu’un de véritablement engagé pour la cause du football. J’ai aussi eu à vivre quelques expériences à ses côtés notamment lors des compétitions internationales comme la CAN et la Coupe du Monde >>

Je me rappelle de cette anecdote. Nous étions à Moscou lors de la Coupe des Confédérations (Juin 2017, ndlr), il disait qu’il va demander au président Tombi À Roko de me décorer pour la bonne organisation et réception de la délégation camerounaise. C’est quelqu’un pour qui nous allons chanter le ”misere-mé” en hommage en ce jour de pâques. Que le seigneur pardonne ses péchés. >>

Rostant YOUDA (SG Ligue régional de Football de l’Ouest) : « En 2015, quand je suis Secrétaire général du Racing de Bafoussam c’est lui qui me nomme »

<< Nous venons de perdre un monument, nous venons de perdre un encadreur, l’Ouest du football a perdu un patriarche. Pour la petite histoire, j’ai connu le président honorable Samuel Wembe à travers la radio quand j’avais 10 ans par-là, quand il est président du Racing de Bafoussam dans les années 80-90. J’ai commencé à être très admiratif par rapport à lui. On se rencontre après, il est un encadreur pour nous. A un moment donné il nous a même confié des responsabilités. En 2015, quand je suis Secrétaire général du Racing de Bafoussam c’est lui qui me nomme. Et ensemble nous réussissons à faire monter le TPO en première division. Aujourd’hui je suis SG de la LRFO, lui étant dans le conseil d’administration de la Ligue mais aussi membre du comité exécutif de la FECAFOOT. On peut dire que c’était la continuité de son encadrement. C’est un grand vide pour le football à l’Ouest et au Cameroun. Quand on avait des problèmes, il avait toujours des solutions pour nous. A nous ramener même quand il y’a des divergences. >>

Covid-19: L’aide à problème de la FECAFOOT aux clubs

CAN 2021 : Pour Seidou Mbombo Njoya, le stade d’Olembe ne pose aucun problème

Share This