Présent dans les travées du stade omnisports de Limbé dimanche dernier, notre confrère Lawrence Nkede a pu déceler ce qui a manqué à PWD de Bamenda face à Kaizer Chiefs.  
Quelle analyse faites-vous de la rencontre ?
Dans le premier quart d’heure, on a senti une peur et la pression de la ligue des champions de la part de PWD et un peu de prudence de la part de Kaizer Chiefs qui affrontait un adversaire inconnu. Ce n’est qu’à partir de la trentième minute de jeu qu’on a vu les choses se décanter de part et autre.
Qu’est-ce qui a manqué à PWD ?
La lourdeur et le manque de créativité de PWD ont finir par peser sur eux. N’ayant pas un organisateur de jeu, l’équipe était obligée de renvoyer les ballons au gardien qui balançait à son tour devant. Avec un tel type de football, il est très difficile de faire long feu en Ligue des champions. Néanmoins, ils ont été légèrement dominants tout au long de la rencontre, mais cette erreur d’inattention leur a fait concéder un but et c’est ça la réalité du haut niveau.
C’est un dur apprentissage pour PWD n’est ce pas ?
La Ligue des champions est un cran au dessus de PWD. L’apprentissage est difficile pour cette équipe. On a vu beaucoup d’hésitations lorsqu’ils ont obtenu le penalty, on n’a pas compris pourquoi Ashu Kerido qui est pourtant un bon tireur de pénalty n’est pas monté prendre cette responsabilité alors que Mbah et Timdo n’étaient plus là.
PWD peut-il croire au miracle en Afrique du Sud ?
Ce qui est fait est fait. PWD a perdu à domicile. Maintenant, il va falloir faire le miracle en Afrique du Sud. Ce qui n’est pas impossible parce que ayant discuté avec le capitaine Mbah Louis, les premiers commentaires des vestiaires font état de ce que les sud-africains n’étaient pas fameux. Peut-être c’est tard ce constat, mais le football c’est un jeu, le ballon est rond. Il faut tirer les leçons du match aller pour essayer d’aller faire un exploit au match retour.

Coupe d’Afrique Interclubs : PWD en mission commando, Coton sport, humilité et prudence

Angu Lesly : « Tout est encore possible pour PWD de Bamenda »

Share This