La discorde qu’il y a entre la Fécafoot et son démembrement la Ligue de football professionnel (LFPC) a été très perceptible lors de la sortie de PWD de Bamenda et de Coton sport de Garoua lors des étapes préliminaires des compétitions africaines de clubs.

Les affidés de la Fécafoot conduits par Prospère Nkou Mvondo veulent en finir avec la LFPC et son président Pierre Semengue, le général d’armée en deuxième section qui dirige la Ligue depuis 2011. Ce dernier est pour sa part soutenu par une dizaine d’associations de football en colère contre la Fécafoot qui selon eux, veut absolument reprendre le contrôle du football professionnel à des fins mafieuses.

Autant sur le terrain que dans les gradins, ça gronde, ça réfléchit sur comment sortir vainqueur du duel. Les présidents des clubs professionnels, très fanatisés, déportent même le conflit sur d’autres stades. Lors des matchs préliminaires de la Ligue africaine des champions et de la Coupe de la CAF, chaque camp a choisi d’apporter son soutien à l’équipe dont le dirigeant partage la même ligne idéologique dans le conflit Fécafoot – LFPC.

C’est ainsi que par exemple les soutiens de la LFPC de Pierre Semengue étaient très nombreux dans les travées du stade Roumde Adja à Garoua le 6 décembre 2020 pour soutenir Coton sport qui affrontait US Sokode du Togo. Entre autres : Faustin Domkeu (New stars), Pierre Batamack (Avion du Nkam) et Roger Noah (AS Fortuna). Juste une poignée des pro-Fécafoot, à l’instar de Saint Fabien Mvogo ont fait le déplacement. Ce dernier, président d’Eding sport de la Lékié et membre du comité exécutif de la Fécafoot, s’était aussi rendu à Limbe le 29 novembre, accompagné ce jour-là d’une bonne brochette des dirigeants pro-Fécafoot dont Joseph Feutcheu, Franck Happi, Pascal Owona et Max Kome pour porter PWD de Bamenda, qui est malheureusement tombé (0-1) face à Kaiser Chiefs d’Afrique du Sud.

Pendant ce temps, l’incertitude plane toujours sur le démarrage des championnats de première et deuxième division. Les dirigeants de clubs disent en souffrir mais attisent le feu de la division.

MLS : Nouhou Tolo et les Seattle Sounders en finale

Festi-Solidarité : Tour de chauffe pour Alioum Sidi, Atezambong et Noupoue

Share This