Selon le sélectionneur national Hugo Broos,le gros du travail préparatoire pour cette compétition a déjà été fait.

Le Cameroun a battu le Maroc samedi après-midi au Stade OmnisportsAhmadou Ahidjo de Yaoundé par un score d’un but à zéro. Un but inscrit a la 29eme par l’attaquant camerounais Aboubakar Vincent. Si l’issue de ce match était très importante pour le Maroc puisqu’elle comptait pour la première journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations qui se joue au Cameroun en 2019, pour les Lions Indomptables, c’était un match test.

Déjà qualifie pour cette compétition parce qu’il est le pays organisateur,le match contre le Maroc permettait à l’entraineur de mieux asseoir la politique de jeu mise sur pied, de mieux roder son équipe. Bref, il était question de mieux se préparer pour la coupe des confédérations qui débute le 17 juin prochain du côté de la Russie. Parlant de cette compétition qui est attendue de pied ferme par les amoureux du ballon rond et les fans des Lions Indomptables en particulier, Hugo Broos l’entraineur national du Cameroun, a fait savoir que son équipe est prête pour cette mini coupe du monde.

Lors de la conférence de presse d’après match, le coach est revenu sur la prestation de ses poulains. «Mon équipe est en nette progression, les joueurs ont mouille le maillot nous sommes prêts pour affronter cette compétition. Maintenant, il faut savoir qu’on ne peut pas être prêt dans ce genre de situation à 100 pour cent.C’est pourquoi nous travaillons encore pour cette compétition. Vous avez regardé vous-même le match contre le Maroc. On a manque beaucoup d’occasions et on a été solide derrière», a mentionné Hugo Broos très serein.

Sérénité

Pour l’entraineur Belge qui rêve d’une aventure glorieuse similaire à celle vécue au Gabon durant la Can 2017, ses poulains et lui feront des efforts pour faire flotter très haut le drapeau du Cameroun. «Nous avons quelques petits détails à régler maison va travailler encore mieux». Regrettant la blessure de Oyongo Bitolo qui va l’éloigner de la sélection pendant au moins sept mois, Hugo Broos a affirmé qu’il fera appel à d’autres joueurs évoluant à ce poste là pour compléter l’effectif. Même s’il ne l’a pas dit, la blessure d’Oyongo Bitolo est venue faucher le plan de jeu mis sur pied par le sélectionneur de l’équipe nationale.

Surfant sur la même vague que son entraineur, Moukandjo a fait savoir que le moral de l’équipe nationale est top et qu’ils sont prêts à mouiller le maillot. «Il y a une sérénité au sein de la tanière, mes coéquipiers et moi sommes confiants. Je pense qu’on ira en Russie pour faire mieux que nos aînés», affirme tout jovial le capitaine des Lions indomptables. Parlant de cette compétition qui se joue du cote de la Russie, les Lions Indomptables du Cameroun n’auront pas la tâche facile. Car ils ont hérité d’un groupe assez coriace avec l’Allemagne, le chili et l’Australie comme adversaires.

Herve Villard.

Lions Indomptables : Oyongo Bitolo out pour sept à huit mois, Broos inquiet

Coupe des Confédérations : Qui pour remplacer Oyongo Bitolo ?

Share This