« Mon fils (Jean-Armel, ndlr) et certains joueurs m’ont confessé que Rigo Song et Songo’o marchandent les places en sélection»

L’information aurait été révélée par Jean-Armel Kana Biyick qui n’a toujours pas digéré le fait d’avoir été écarté de la liste des 23 lions indomptables appelés  à défendre les couleurs du Cameroun au prochain mondial brésilien.
La méritocratie aurait foutu le camp au sein de la tanière des Lions indomptables de football avec la présence de Rigobert Song Bahanag, team Manager et Jacques Songo’o, entraineur des gardiens, dans le staff. L’information est d’André Kana-Biyick, le père de Jean-Armel Kana-Biyick qui estime être une victime de ces magouilles, lui qui n’a pas été retenu parmi les 23 lions qui iront au Brésil pour le Mondial. Intervenant en direct à une émission spéciale Coupe du Monde sur la chaîne Vision 4 basée dans la ville de Yaoundé, le champion d’Afrique 1988 n’a pas mâché ses mots.
« Mon fils (Jean-Armel, ndlr) et certains joueurs m’ont confessé que Rigo Song et Songo’o marchandent les places en sélection»
a affirmé l’ancien lion indomptable. Il promet par ailleurs de le dire en face à l’ancien capitaine des lions, le jour où il le rencontrera.
Une telle accusation venant d’un ancien valeureux lion indomptable, l’on s’attend à ce que les autorités en charge du sport se saisissent de l’affaire et mènent une enquête sérieuse sur la question. L’on espère aussi la réaction des personnalités accusées.
Le frère d’Oman Biyick est aussi revenu sur la décision de son fils de mettre un terme à sa carrière internationale. S’il a estimé que la décision de son rejeton résultait d’une grande déception, l’ancien lion indomptable promet de convaincre son fils de revenir sur sa décision.
Intervenant au cours de la même émission, Guy Roland Ndy Assembe, le gardien recalé parmi les quatre présents en stage en Autriche a également dit sa déception mais sans toutefois accuser le marchandage des places en sélection. Contrairement à Jean-Armel Kana-Biyick, l’idée de mettre un terme à la carrière internationale ne traverse pas l’esprit du portier de Guingamp qui considère cette non sélection comme un échec. Il espère faire rebondir et faire partie du groupe lors des prochaines échéances.

Cameroun-moldavie; l’absence d’Eto’o, le retour de Chedjou et Aboubakar

Cameroun: Les primes des Lions indomptables revues à la hausse

Share This