Les joueuses qui ont affronté leurs homologues du Cameroun, le 14 mars 2020 ne peuvent pas retourner dans leur pays à cause de la fermeture de l’aéroport d’escale de Malabo en Guinée Equatoriale suite à la pandémie du Covid-19.

LE COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FECAFOOT

Après leur match retour éliminatoire de la Coupe du Monde U17 Inde 2020, joué au stade de Ngoa-Ekellé le 14 mars 2020 contre les Lionnes Indomptables, l’équipe cadette de football féminin de Sao Tomé-et-Principe n’a pas pu rejoindre son pays à cause de la fermeture de l’aéroport d’escale de Malabo en Guinée Equatoriale suite à la pandémie du Covid-2019. La délégation santoméenne, conduite par le vice-président de la Fédération de Sao Tomé-et-Principe de Football (FSF) Luis Miguel d’Alva, est depuis lors en attente dans un hôtel de Yaoundé.

La Fédération Camerounaise de Football suit de très près la situation des encadreurs et joueuses de la délégation de Sao Tomé-et-Principe et s’active, avec les autorités camerounaises et la fédération sœur santoméenne, à la recherche d’une solution rapide pour leur retour dans leur pays.

En attendant, la FECAFOOT s’assure, par un suivi quotidien, que la délégation de Sao Tomé-et-Principe séjourne dans des conditions dignes de la réputation d’hospitalité légendaire du Cameroun et est parfaitement informée des mesures de préservation de la santé publique prises par le Gouvernement dans le cadre de la limitation de la propagation du Coronavirus.

Hervé Kemgne : « C’était une expérience enrichissante »

Coronavirus: Les U17 féminines de Sao Tome ont finalement quitté le Cameroun

Share This