Comme la sélection nationale Dame du Cameroun, celle de Côte d’Ivoire n’a pas souscrit à la conférence de presse d’avant-match ce lundi à Yaoundé.

« Nous étions présents à 15h00 comme prévoyait le programme. Notre sélectionneur était là avec une joueuse. Mais la fédération camerounaise de football n’était pas là. On a patienté et personne ne s’est pointée, même le chargé de la communication de la fédération n’est pas venu », s’est plaint un membre du staff technique de la Côte d’ivoire, à notre micro. Les journalistes étaient présents dans la salle et n’avaient guère de choix que de patienter pour attendre la prochaine conférence de presse qui concernait les Lions Indomptables. Peu avant cette annulation de la conférence de presse de la Côte d’ivoire, la responsable médias des Lionnes Indomptables du Cameroun annonçait l’annulation, sans raison, de la conférence de presse de la sélection féminine du Cameroun. Des annulations qui montrent la mauvaise organisation de la FECAFOOT.

On croyait que ces désorganisations allaient s’arrêter que chez les Dames, que non. Après la tenue de la conférence de presse d’Antonio Conceiçao qu’accompagnait Choupo-Moting, celle du Cap-Vert qui affrontera le Cameroun mercredi prochain dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021 a, elle aussi, été annulée. Le bus ayant à son bord l’équipe capverdienne est resté quelques temps au parking intérieur du stade Ahmadou Ahidjo sans qu’un responsable de la FECAFOOT ne vienne les guider pour leur indiquer le lieu de la conférence de presse. Après quelques minutes d’attente, le bus capverdien a fait demi-tour pour aller s’entrainer au stade annexe numéro 1. Selon certains informations recueillies surplace, il manquait un traducteur portugais pour mener cette conférence de presse. Des quatre conférences de presse annoncées ce lundi, c’est finalement une seule qui s’est tenue, au grand désarroi des journalistes qui venaient s’enquérir des états de préparation des sélections nationales qui descendront dans l’arène de Mfandena à partir de ce mardi.

Nelson Mandela à Yaoundé

Elim JO 2020 : les ivoiriennes étaient à Mfandena

Ellen Johnson: “Nous sommes prêtes”

Share This