Interrogé sur le flou qui a entouré la première vague de joueurs locaux convoqués par le coach des Lions A’ Arroga, Clément Assimba a clarifié la situation. L’entraîneur en charge des gardiens des buts est n’a pas manqué de nous entretenir sur le débat en cours sur les qualités requises pour être un gardien de but.

Qu’est ce qu’un gardien de but ?

“Un gardien de but est un tout d’abord un joueur comme tous les autres, mais qui a un rôle essentiel et déterminant, celui de protéger son but contre les attaques de l’adversaire question d’éviter au ballon de franchir sa ligne de but. Il est donc le dernier rempart entre le ballon et son but”

Quels sont les critères fondamentaux pour être un gardien de but ?

“Il faut déjà avoir une bonne taille entre 1m80 et 1m88, et posséder des qualités physiques suffisantes telles que la puissance, la détente et l’explosivité. Ces qualités se travaillent”

Quelles doivent être les relations entre un gardien de but et son entraîneur ?

“Les relations entre le gardien de but et son entraîneur sont le socle de la réussite. C’est un domaine très spécial. Déjà dans une équipe vous avez un entraîneur de gardien pour trois ou quatre gardiens de but, et donc la clé de la réussite c’est l’honnêteté. Je peux tisser un lien amical avec un gardien, mais cela doit avoir des limites. Chacun devrait rester à sa place quand il s’agit de travail. Les rapports doivent être clairs et biens définis, quitte à se fâcher. A partir de là, tout peut bien se passer étant donné que nous avons tous le même but et le même objectif, qui sont là progression au quotidien afin que le gardien soit décisif à tous les matchs”

En quoi consiste l’entraînement d’un gardien de but ?

“La travail de gardien de but est axé sur une sorte de pyramide donc la base est plus technique, peut importe l’âge du gardien de but, on doit toujours travailler la technique, faire des petits rappels. Au dessus de la technique, je vais mettre le physique c’est-à-dire la capacité à exécuter très vite le geste technique, ensuite il y’a la tactique, c’est à dire choisir le bon moment pour utiliser le geste technique le plus rapidement possible. Pour finir j’ajouterais la psychologie. Cela intègre la lucidité du gardien au delà de ses capacités techniques et tactiques. Le mental et l’intensité sur la concentration sont également des éléments fondamentaux”

Quels sont les aspects importants dans l’entraînement d’un gardien de but ?

“Les aspects les plus importants sur lesquels il faut insister sont: le jeu au pied, le jeu aérien, la vitesse d’exécution, les gestes techniques et la prise d’information. Car le football moderne va très vite”

Quels sont vos rapports avec le sélectionneur en chef des A’ ?

“Dans un staff il y a une hiérarchie à respecter, et si le sélectionneur me demande mon avis sur un sujet autre que mon rôle d’entraîneur de gardien, je le lui donne en toute objectivité. D’ailleurs j’ai été supervisé des matchs à Limbé et dans d’autres villes, ce qui fait qu’il y’a des échanges cordiaux entre l’entraîneur et le staff, il demande toujours l’avis du staff avant de prendre une décision. Après il décide en dernier ressort, et le staff assume”

Avez-vous le sentiment que votre voix compte dans le travail élaboré par le patron de l’encadrement technique des A’ ?

“Aujourd’hui tous les staffs on compris l’importance de l’entraîneur de gardien, car dans une équipe, le gardien de but est autant décisif sur sa ligne de but qu’il est aussi le premier relanceur d’une attaque. Donc de temps en temps l’entraîneur de gardien à son mot à dire”

Quelle analyse faîtes-vous de cette première liste d’Arroga ?

“Cette première liste n’est qu’une première vague, donc il n’y a pas de soucis à se faire. Nous travaillerons par vague et après on va choisir les joueurs capables de nous représenter lors de cette compétition”

Avez-vous tous les éléments qu’ils vous faut pour atteindre vos objectifs ?

“Nous avons la chance d’avoir un ministre qui est à notre écoute, qui nous fait confiance, qui nous a donné toute l’onction nécessaire pour mener à bien notre mission. Nous avons une fédération qui a décidé de mettre à notre disposition toute la logistique ainsi que les moyens pour préparer cette compétition dans les bonnes conditions. À ce niveau nous n’avons pas de problèmes. Le sélectionneur et nous avons élaboré un programme qui a été validé par la hiérarchie, une première vague entrera en stage d’ici peu, et nous verrons progressivement d’ici là ceux qui seront aptes à représenter le Cameroun pour le CHAN”

La rumeur a présenté une liste sur la toile avant celle officielle. Y’a t’il des influences externes dans le choix des joueurs pour votre sélection ?

“Ce ne sont que des rumeurs. Le sélectionneur travaille en parfaite collaboration avec son staff, d’ailleurs il a étendu cette collaboration aux entraîneurs des clubs, vous avez dû constater qu’il assiste régulièrement aux entraînements des équipes toutes catégories confondues, vraiment qu’on nous laisse travailler en toute tranquillité et qu’on nous juge après la compétition”

CHAN 2020 : La première liste de Clément Arroga en question

Lions A’: Modeste Mbami décline le poste de Team Manager

Share This