Une délégation de la Confédération africaine de football (CAF) chapeautée par son premier Vice-président Constant Omari est attendue ce vendredi soir dans la capitale économique du Cameroun Douala. L’objet de leur venue est la visite d’inspection des infrastructures devant accueillir le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020. Prévue samedi dès la matinée, cette descente devrait les conduire tour à tour au stade de Japoma (50 000 places), au Stade de la Réunification de Douala et son annexe et dans les stades d’entraînement de Mbappé-Leppe et de Bonamoussadi.

Douala fait partie des villes retenues pour accueillir le CHAN, aux côtés de Yaoundé, la capitale politique, Garoua, capitale de la région du Nord et Bafoussam, chef-lieu de la Région de l’Ouest.

Arrivée au Cameroun mercredi, la délégation de la CAF a commencé sa visite jeudi, par les infrastructures de la ville de Yaoundé (Stade Ahmadou Ahidjo et ses annexes, stade d’Olembe). Elle a ensuite mis le cap sur Bafoussam ce vendredi où elle sera au stade Omnisports de Kouekong, aux stades d’entraînement de Bamendzi, Mbouda… Après Douala samedi les inspecteurs de la CAF termineront leur visite par les infrastructures de Garoua (Stade Roumde Adjia, Stade d’entraînement de Poumpoumre et Complexe sportif de Coton sport de Garoua…).

La date du CHAN n’est pas encore été officialisée par la CAF. Généralement programmé en janvier-février, il n’est pas exclu qu’elle soit reportée en juin-juillet pour permettre au Cameroun de pouvoir être prêt.

Escroquerie : La maman de Steve Mvoue interpellée

CHAN 2020 : La CAF cogite encore sur la date de la compétition

Share This