« Nous devons être prudents face au Rwanda», a souligné l’entraîneur guinéen Mohamed Kanfory Bangoura. «Nous avons eu un match nul 2-2 avec la Tanzanie, une équipe de la zone CECAFA. Nous faisons maintenant face à une autre équipe de la même région, le Rwanda.” Bangoura a aussi déclaré que bien que la Guinée ait marqué six buts en phase de groupes, elle doit s’améliorer et tenter sa chance, tout en restant très serrée défensivement car c’est maintenant la phase à élimination directe.

De côté, Mashami, qui était l’entraîneur adjoint lorsque le Rwanda a atteint les quarts de finale du CHAN 2016, a déclaré que même si la phase à élimination directe a une configuration différente, son équipe s’y est bien préparée. « Nous sommes heureux d’être parmi les huit meilleurs. Dès le début, nous savions que rien ne serait facile, mais nous sommes prêts », a-t-il ajouté. Le vainqueur affrontera le Mali ou le Congo, à Japoma le 3 février.

Guinée – Rwanda : Le duel des outsiders

Maroc – Zambie : Grosse bataille en vue

Share This