Ces anciens Lions Indomptables ont joué plusieurs rôles principaux lors de la finale de la sixième édition du championnat d’Afrique des nations de football qui a eu lieu ce dimanche au stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. 

Clichés inédits. Divergents depuis qu’ils ont quitté l’équipe nationale du Cameroun, Rigobert Song, Patrick Mboma, Samuel Eto’o ont été réunis ce dimanche lors de la finale de la sixième édition du championnat d’Afrique des nations de football à Yaoundé. La CAF a attribué plusieurs rôles principaux à ces anciens Lions Indomptables lors de la cérémonie finale.

A quelques minutes du coup d’envoi de la finale qui allait opposer le Maroc au Mali, c’ est Rigobert Song qui a donné le ton en allant présenter et installer le trophée du vainqueur de cette sixième édition du CHAN.

Ses anciens coéquipiers ont été plutôt impliqués dans la cérémonie de la remise des distinctions. Patrick Mboma a remis le trophée de fair-play au Mali, malheureux finaliste du tournoi et Samuel Eto’o s’est chargé de décerner le trophée du meilleur buteur à l’attaquant Marocain Sofiane Rahimi, auteur de cinq réalisations.

Un lion plus ancien a été également honoré. Jacques Songo’o puisqu’il s’agit de lui a remis le prix du meilleur gardien de but au portier marocain Anas Zniti.

CAF : Le comité exécutif tourne le dos à Ahmad Ahmad

CHAN 2020 : Le bilan de la pandémie de covid-19

Share This