Il n’y aura pas eu ouverture du championnat féminin de deuxième division le 24 février tel qu’initialement prévu. Et pour cause, les présidents de clubs dénoncent l’attitude de la Ligue de football féminin qui refuse de prendre en compte leurs doléances soumises lors d’une réunion de concertation qui a eu lieu au siège de la fédération le 5 février dernier.

Les clubs de D2 exigent : le paiement sans délai des fonds Covid-19 pour booster le moral des présidents des clubs D2 après la longue attente et le manque de compétition depuis 3 ans ; la redéfinition de la formule du championnat D2 et la publication des règlements du championnat.

De leur côté, les présidents des clubs de première division protestent contre le non paiement du quatrième chèque de leurs subventions 2019/2020, le non paiement de la première tranche de la subvention 2020/2021; l’attente non satisfaite de l’octroi d’un forfait aux présidents de clubs de DI dans le cadre du contrat du sponsor Guinness, et le refus de concéder un minimum de temps d’un mois pour la préparation des équipes au cas où les fonds sont mis à la disposition des clubs dans les délais.

La reprise du championnat de première division prévue le 6 mars s’achemine donc vers un report.

CAN 2022 (Éliminatoires) : La surprenante liste de Conceicao

Equipes nationales : La DTN convoque une réunion de crise

Share This