Scénario catastrophique pour Fabrice Ndzié Mezama et ses coéquipiers à Victoria dans la nuit de lundi à mardi. Ils se sont fait surprendre par une formation du Tadjikistan bien organisée, qui a su tirer son épingle du jeu en s’imposant 1 but à 0 grâce à un pénalty transformé par Rahmatov.

A l’entame de cette rencontre, les camerounais savaient qu’ils avaient l’opportunité de prendre la tête du groupe après le match nul et vierge entre les favoris prétendus du groupe E, l’Argentine et l’Espagne. Les hommes de Thomas Libiih prennent rapidement le jeu à leur compte. 3ème minute, Steve Mvoué lance Seidou Ismaila sur le côté droit. Ce dernier se présente face au gardien du Tadjikistan, et sa frappe est détourné en corner. Samuel Nongoh, l’autre attaquant de couloir s’essaye aussi mais sa frappe est stoppée net par le portier adverse. 20ème, nouveau tir de Seidou Ismaila, mais cette fois non cadré. Très moyen dans ce début de match, Steve Mvoué réussit grâce à une passe lumineuse à trouver Samuel Nongoh dans la profondeur, mais ce dernier voit sa frappe de nouveau repoussé par Shohrukh. Transparent depuis le coup d’envoi, Leonel Wamba trouve la barre sur une frappe puissante du gauche dans la surface de réparation. 0 – 0 la pause.

A ce moment du match, il n’existe qu’une seule équipe sur le terrain. Ais au retour des vestiaires, un coup du sort frappe les lionceaux. Sur une des rares ouvertures vers l’avant des Tadjiks, Rahmatov est accroché par Manfred Ekoi. L’arbitre estime que la sortie du gardien camerounais est excessive et accorde le pénalty. Rahmatov se rend justice et prend Ekoi à contre-pied (1-0, 51’). Ce but va désaxer l’équipe de Thomas Libiih qui va confondre vitesse et précipitation. A force de se découvrir, le Tadjikistan sonne l’alerte d’abord à la 57ème minute avec ce tir sorti in extrémis par Manfred Ekoi. Puis ce but de Rustan Soirov (qui s’est débarrassé du capitaine Ndzié à la vitesse pure) refusé après analyse vidéo qui a détecté une faute au départ de l’action sur Daouda Amadou (carton jaune pour Shurhat). Le Tadjik sera expulsé à la 72ème minute à la suite d’une vilaine faute au milieu de terrain sur Dibongue. Même réduit à 10, les tadjiks vont résister aux assauts camerounais malgré les entrées en jeu d’Arnold Eba et Nassourou Ben Hamed. Malgré les 8 minutes de temps additionnels, les lions U17 vont s’incliner 0 but contre 1, et vont devoir se ressaisir sous peine de voir déjà la porte au prochain match.

Compo de départ Cameroun (4-3-3) :
Gardien

Manfred EKOI (49’ CJ)
Défense
3 Ricky NGATCHOU, 5 François BERE, 15 Fabrice MEZAMA (C), 18 Patrice NGOLNA
Milieu de terrain
4 Daouda AMADOU (15’ CJ ; 77’, Nassourou BEN HAMED), 6 Gaël DIBONGUE (82’ CJ), 10 Steve MVOUE
Attaque :
17 Samuel NONGOH (83′, Arnold EBA), 9 Leonel WAMBA (60’ CJ), 19 Seidou ISMAILA
Coach : Thomas Libiih

Mondial U17: le onze du Cameroun face au Tajikistan

Mondial U17- Thomas Libiih: “La compétition continue “

Share This