Le sélectionneur belge semble vouloir confier définitivement le brassard à Benjamin Moukandjo.

Mercredi, à l’occasion de la rencontre amicale entre le Cameroun et l’Olympique de Marseille (1-1), Hugo Broos, le sélectionneur des Lions Indomptables a une nouvelle fois confié le brassard de capitaine à Benjamin Moukandjo. Un choix surprenant quand on sait qu’Aboubakar Vincent, vice-capitaine désigné après la Coupe du Monde Brésil 2014 était présent sur l’aire de jeu.

Si cette affaire n’a pas encore fait grand bruit, c’est certainement parce que cet affrontement avec “la réserve” de l’OM ressemblait plus à un match d’exhibition. Alors que Benjamin Moukandjo semblait avoir pris goût à ce statut lors des deux dernières rencontres face à la Gambie et au Gabon, le 3 et 6 septembre 2016 à Limbe, l’on soupçonne Hugo Bross d’avoir déjà jeté son dévolu sur l’attaquant lorientais.

S’il est avéré, ce choix unilatéral du coach pourra avoir sans aucun doute, des conséquences effroyables sur la vie au sein de la tanière. L’on voit bien comment la sélection nationale a toujours du mal à se remettre de la mauvaise gestion du passage de cette pièce d’étoffe du bras de Rigobert Song à celui de Samuel Eto’o en 2009. Si Moukandjo  se voit à nouveau confier le brassard dimanche contre l’Algérie, l’on s’attend logiquement à ce que Vincent Aboubakar qui a souvent du mal à dissimuler son ego, surdimensionné(?) réagisse d’une manière ou d’une autre.

La Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et le Ministère des Sports et de l’Education physique seraient aussi les premiers à rappeler le sélectionneur à l’ordre. Il apprendra évidemment que le pouvoir de désigner le capitaine ne lui revient pas mais bien au Minsep, même si les choix de ce dernier, en général ne tiennent pas compte des critères sportifs. Le sélectionneur belge n’aura surtout pas intérêt à s’entêter, s’il tient à conserver son poste.

Algérie-Cameroun: Les Lions sont à Alger

Algérie-Cameroun, le onze entrant

Share This