Tel un pavé dans la marre, la proposition de Gianni Infantino continue d’alimenter les débats. Le président de la FIFA pense qu’une CAN tous les quatre ans sera plus rentable.

Invité sur RFI dans le cadre de l’émission « Radio Foot Internationale », l’ancienne gloire du foot africain ne s’est pas braqué comme Samuel Eto’o sur la question, mais demande à Infantino d’aller plus loin dans sa proposition avec des données concrets qui prouveront qu’une CAN tous les 2 ans est moins bénéfique qu’une CAN tous les 4 ans :

« Je ne suis pas pour et je ne suis pas contre. Dans l’absolu, la CAN comme je l’ai vécue il faut la jouer tous les deux ans. L’argument d’Infantino si je le traduis, la rareté vaut la cherté. Moi j’ai dit que s’il est capable de donner à la CAF les moyens de gagner plus d’argent tous les quatre ans. Mais qu’il commence à le faire tous les deux ans qu’on voie vraiment ». A-t-il expliqué au cours de l’émission Radio foot international sur RFI le 13 février dernier.

Pour l’ex joueur, une CAN tous les quatre  ans n’est pas une bonne idée en somme, et à cela il rejoint son ancien coéquipier chez les lions indomptables. Elle ne saurait profiter aux Africains sinon à l’instance mondiale de football. «…si on fait la CAN tous les quatre ans, (…) on ne peut pas revenir en arrière. Donc s’il a vraiment de quoi donner des arguments aux Africains, de faire plus d’argent comme il dit ‘’4 fois, 6 fois plus’’, là il peut peut-être avoir l’argument de tous les quatre ans. Mais l’argument tous les quatre ans n’est intéressant que pour la FIFA, l’UEFA. Pour les Africains, la CAN tous les deux ans n’a jamais dérangé », a ajouté le consultant Canal+.

CAN « tous les 4 ans » : Samuel Eto’o,Habib Beye et Diouf sur la même longueur d’onde

CAF: Abdelmounaïm Bah nommé Secrétaire Général par intérim

Share This