Les Lionnes indomptables n’ont pas pu profiter du statut de pays organisateur pour remporter la première CAN  de football féminin de leur histoire.

Les Lionnes indomptables n’ont pas eu leur revanche. En finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football féminin 2016 disputée ce samedi 3 décembre 2016, Enow Ngachu et ses pouliches ont eu fois de plus perdu contre l’équipe des Super Falcons, sur le score de zéro but contre 1. Il s’agit de la quatrième finale perdue dans cette épreuve face à cette formation nigériane qui jouit d’un incontestable statut de meilleure nation de football féminin en Afrique.

Les Nigérianes ont signé l’unique but de la partie à la 85ème minute, grâce à Desiree Oparanozie qui a ainsi concrétisé l’une des rares occasions dangereuses des Super Falcons dans la partie. A contrario, les Lionnes se sont procurés un nombre incalculable d’occasions malheureusement non concrétisées.

Dès l’entame de la partie, elles ont tout de suite appuyé sur l’accélérateur. Après un slalom sur le côté gauche, Aboudi Onguene pénètre dans la surface mais tire à côté (5e). Une  tête de Sonkeng  est déviée de justesse par la gardienne nigériane (7e) tandis qu’Onguene (encore), tire sur la gardienne nigériane après un gros travail d’Enganamouit (27e) aux abords de la surface. Ngono Mani gâche l’occasion la plus franche de la première mi-temps. Partie seule à la limite du hors-jeu, elle perd son duel face à Alaba qui dévie et permet à Osinachi de se dégager (35e). Les deux équipes se neutralisent à la mi-temps.

De retour des vestiaires, le Nigéria continue de contenir les assauts d’une attaque camerounaise très remuante mais toujours aussi peu inspirée dans  les derniers gestes. Annoncée comme le messie avant le début du tournoi, Enganamouit a raté sa dernière occasion d’inscrire son premier but dans la compétition, à la 79ème minute. Héritant d’un excellent ballon à l’entrée de la surface, elle réussit à enchainer un joli contrôle mais se troue face à Alaba Jonathan.

Les camerounaises vont regretter ces nombreuses occasions manquées à la 85ème minute lorsqu’elles se sont faites corriger par Desire Oparanozie, l’attaquante nigériane (meilleure buteuse de la CAN Namibie 2014). Héritant d’un ballon dans la surface de vérité camerounaise, elle réussit à éliminer très facilement Meffoumetou avant d’adresser un tir croisé au fond des filets. Malgré les dernières pressions des pouliches d’Enow Ngachu, elles n’ont pas réussi à faire plier une défense nigériane très à l’aise durant les deux semaines de la compétition.

Le Nigéria remporte ainsi son dixième sacre continental tandis que le Cameroun, malgré quatre finales déjà disputées coure toujours après son premier trophée. Le fait d’abriter la compétition était une occasion idéale pour briser le signe indien. Mais Manie et ses coéquipières ont montré qu’elles n’ont pas encore acquis l’expérience nécessaire pour faire tomber l’ogre nigérian.

CAN Féminine 2016: Ce sera Cameroun-Nigéria en finale

CAN Féminine 2016: Gabrielle Aboudi Onguene, meilleure joueuse

Share This