Une colonne vertébrale et de nouveaux visages pour lancer son bail à la tête des lions indomptables du Cameroun. Toni Conceiçao n’a pas tremblé au moment de faire ses choix pour l’entrer en scène du Cameroun dans les éliminatoires de son tournoi qui a lieu en 2021. Les matchs face au Cap-Vert et le Rwanda servant de préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations, l’entraineur portugais ne veut pas se louper et dans le même temps veut voir d’autres éléments à l’œuvre afin de se faire une idée sur ces derniers. C’est dans ce registre que l’on peut classer les retours de Vincent Aboubakar (absent au dernier regroupement et à la CAN en Egypte) et Fabrice Olinga, les premières de Franck Bambock et Haschou Kerrido et aussi les convocations de Jean Charles Castelleto, Lamkel Ze très en forme ces dernières semaines.

Comme première observation sur cette liste de 23 lions indomptables, 17 joueurs étaient dans le groupe lors du dernier match amical contre la Tunisie (0-0) à Tunis en Septembre (rappelons que la liste d’alors avait été signée par l’adjoint François Omam Biyick). Il y’a donc 6 nouveaux éléments que le nouveau sélectionneur n’a pas encore eu sous ses ordres. Vincent Aboubakar (FC Porto), Fabrice Olinga (Royal E. Mouscron), Franck Bambock (Maritimo), Haschou Kerrido (CIK Kamsar), Jean Charles Castelleto (Brest) et Didier Lamkel Ze (Antwerp).

Récompense du travail abattu

Deux des 6 nouveaux visages sous l’ère Toni Conceiçao sont récompensés de leur bon état de forme depuis plusieurs jours.
Jean Charles Castelleto est de retour dans la tanière après plus d’un an d’absence. Le défenseur central de 24 ans est dans presque toutes les équipes type du championnat de France depuis début Octobre (ce depuis son but lors de la victoire de son club Brest face à Metz). Il n’a raté qu’un seul match en club depuis le début de saison (11 matchs, 11 titularisations, 1 but). Ses bonnes prestations ont contribué à la présence de Brest dans la première partie de tableau du championnat de France (9ème 17 points). Fébrile lors de sa première convocation avec les lions, Castelletto apparait plus solide aujourd’hui.
Didier Lamkel Ze a connu une semaine dernière prolifique, avec deux buts en l’espace de 4 jours. Hissant son club Antwerp vers le sommet du classement de la Jupiler Pro League de Belgique. Avec 4 buts en 10 matchs (9 titularisations), l’ex niortais réalise le meilleur début de saison de sa jeune carrière. Hier international U20 et U23, il va désormais connaitre la sélection ultime. A 23 ans, Lamkel Ze possède une bonne technique, une bonne taille pour les ballons aériens (1 mètre 90) et surtout une adresse devant les buts. Des qualités qui peuvent être bien utile aux lions indomptables.

Les bleus de la tanière

En plus de Didier Lamkel Ze qui va découvrir la sélection A, deux autres joueurs seront également à leur première. Le gardien de but Haschou Kerrido (CIK Kamsar) et le milieu de terrain du Maritimo (Portugal) Franck Bambock. L’ex gardien de but des Astres de Douala, Unisport du Haut-Nkam et Dragon de Yaoundé a attendu d’être hors du pays pour être convoqué. Portant quand il évoluait dans le championnat camerounais, il était parmi les meilleurs. Mais « sa taille » lui a joué des mauvais tours auprès de certains sélectionneurs locaux. Un handicap que le joueur de 24 ans a su bien combler avec son timing, sa qualité de jeu aérien, son jeu au pied et un réflexe de guépard. Il n’est jamais trop tard dis-ton. Avec seulement 2 buts encaissés en deux journées dans le championnat guinéen, Haschou Kerrido a aussi montré sa classe en préliminaires de Coupe de la CAF cette année avant leur élimination.
Agé lui aussi de 24 ans, Franck Bambock est un titulaire en puissance au Maritimo Funchal. Ce milieu de terrain relayeur peut se montrer parfois buteur grâce à son adresse au tir et son jeu aérien (2 buts en 8 matchs cette saison). Né à Douala, c’est plutôt en France qu’il fera toutes ses classes dans le football. Formé au PSG, il est champion de France U17 aux côtés d’Adrien Rabiot en 2011.

Il rejoint l’équipe réserve du PSG en 2013 et participe à près de 50 matchs du Championnat de France amateur. Le 2 août 2014, il est convoqué par Laurent Blanc pour le Trophée des Champions face à l’EA Guingamp mais il n’entre pas en jeu.

Les revenants

En grosses difficultés au Portugal depuis le début de saison, Vincent Aboubakar doit percevoir cette convocation chez les lions indomptables comme une bouffée d’oxygène. L’attaquant de 27 ans qui est en froid avec ses dirigeants, n’a aucune apparition dans les listes du groupe pro cette saison. Il n’a disputé qu’un seul match avec l’équipe réserve. Atout offensif numéro des lions jusqu’à peu encore, Aboubakar a une vraie carte à jouer avec le nouveau sélectionneur.
Fabrice Olinga doit être également content de voir son nom figurer dans cette liste. Tant la réussite fuit l’attaquant de 23 ans malgré ses multiples efforts avec le Royal Excel Mouscron. Depuis son but au mois de Juillet et sa double passe décisive en championnat au mois d’Aout, l’ex petit prodige de Malaga est dans le dur. Pas convaincant avec Broos, puis Seedorf, il a de nouveau l’occasion de se racheter avec un Toni Conceiçao aux commandes.

Notons aussi la non-présence des joueurs locaux malgré le démarrage des championnats d’Elite.
Par Ernest M. Ouandié

CAN 2021: Les 23 de Toni Conceiçao avec des nouveautés

Cameroun-Cap Vert: Allan Nyom forfait

Share This