Le rythme des travaux dans les chantiers des infrastructures devant servir à organiser cette grande compétition ne rassure pas l’ancien numéro 10 des Lions indomptables.

Le Cameroun organisera-t-il la Coupe d’Afrique des Nations 2021 comme prévu par la Confédération africaine de football (CAF)? Pour le moment, la décision de l’instance continentale reste maintenue, même si les travaux dans les chantiers des infrastructures devant permettre d’accueillir ce grand événement piétinent toujours. C’est d’ailleurs ce grand retard qui justifie le scepticisme affiché par l’ancien Lion Indomptable Patrick Mboma lors de son passage mercredi dernier sur les antennes d’ABK Radio, une station basée à Douala, capitale économique du Cameroun. « Je souhaite que le Cameroun organise la CAN. Mais j’ai des doutes que le Cameroun puisse organiser la CAN en 2021. Je suis inquiet parce que selon moi, nos infrastructures sportives ne sont pas encore au point » , a-t-il déclaré.

Ce n’est pas la première fois que le consultant de Canal+ (49 ans) tire la sonnette d’alarme. Il avait déjà fait part de ses doutes le 06 août 2019, lors de son passage en Côte d’Ivoire alors qu’il était invité à l’ouverture du championnat local par la Fédération ivoirienne de football (FIF). « Le Cameroun est en retard par rapport à ses infrastructures même si à ce niveau je ne m’inquiète pas trop. Mais, il y a les routes, les aéroports….Par rapport au glissement intervenu, des travaux ont été arrêtés, j’ai bien peur que ces travaux ne reprennent. Il faut donc construire et faire mieux», avait-il indiqué, tout en invitant la Côte d’Ivoire qui s’est vue confier l’organisation de la CAN 2023 à se mettre résolument au travail pour éviter de tomber dans le même piège.

Equipe-type des joueurs africains : Trois camerounais nominés

CAN 2021 : Que cache le changement de période de la compétition ?

Share This