Le patron de l’instance faitière du football africain, Ahmad, estime qu’il est trop tôt pour se prononcer sur la suite des compétitions de la CAF.

Les rumeurs d’un possible report de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2021 continuent de gagner du terrain. Si l’instance faitière du football africain ne confirme pas ces hypothèses, elle ne rassure pas non plus sur la tenue de la compétition aux dates arrêtées. « Pour nous il est trop tôt pour parler ou se prononcer sur la suite des compétitions. Aujourd’hui, la priorité c’est de se concerter avec les associations membres et avec la FIFA pour trouver des solutions afin de soutenir le football au niveau des clubs, des Fédérations ainsi que des équipes nationales », a réagi le dirigeant malgache, interrogé par beINSports.

Seules les deux premières journées des éliminatoires de cette compétition se sont déjà disputées. Les fenêtres FIFA des mois de mars et de juin qui devaient permettre à la CAF d’avancer dans cette campagne ont été annulées à cause de la crise sanitaire qui sévit à travers la planète. Les trois dernières fenêtres de l’année (septembre, octobre, novembre) restent néanmoins disponibles à ce jour pour pouvoir boucler les quatre dernières journées. Mais rien ne semble totalement acquis. « C’est à nous tous de voir, moi je ne souhaite pas en tant que responsable anticiper. On est presque au mois de juin. La question qui se pose est de savoir s’il est possible de terminer les éliminatoires ? » A ajouté Ahmad, qui n’écarte donc aucune hypothèse.

Football : Le sélectionneur de la RCA échappe de peu aux flammes

Nouveauté : La CAF va créer une Ligue des Champions féminine

Share This