Désigné pour diriger la finale de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019, le trio Alioum Sidi, Evariste Mekouande et Elvis Noupoué a fait un match parfait. L’accueil triomphal réservé aux trois à leur retour à Yaoundé a été amplement mérité.

Dimanche, Alioum Sidi, Evariste Makouande et Elvis Noupoué ont été accueillis en héros à leur retour d’Egypte. Avant leur descente d’avion à l’aéroport International de Yaoundé-Nsimalen, une importante foule, parmi laquelle des dirigeants de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT),  s’était déjà constituée pour réserver un accueil chaleureux au trio arbitral camerounais. Ils ont ensuite eu droit à un bain de foule et un tour de ville avant de retrouver leur famille respective.

L’accueil chaleureux réservé aux officiels camerounais a simplement été à la hauteur des services rendus aux couleurs du Cameroun à la CAN TOTAL Egypte 2019. Retenus pour la finale jouée le vendredi 19 juillet 2019 entre le Sénégal et l’Algérie (0-1), ils ont livré un match parfait, justifiant ainsi la confiance en eux placée par la Commission de désignation des arbitres de la CAF. L’arbitre central Alioum Sidi a fait parler son professionnalisme, sa rigueur  et son sang-froid sur plusieurs actions du match, à l’instar du penalty sifflé puis refusé au Sénégal après consultation de la vidéo. Aux commandes du match d’ouverture entre l’Egypte (pays organisateur) et le Zimbabwe (2-0), il s’était déjà montré impeccable, avec parmi ses assistants, son compatriote Evariste Mekouande.

L’adjudant-chef de l’armée de l’air camerounaise (36 ans) qui participait à sa cinquième CAN après les éditions de 2012, 2013, 2015 et 2017 a en plus dirigé le match Maroc-Côte d’Ivoire (1-0) en phase de groupes et la rencontre des quarts de finale entre la Tunisie et Madagascar. L’homme qui est devenu arbitre international depuis 2008 traine à son jeune âge, un palmarès éloquent, avec  entre autres une participation à la Coupe du Monde Brésil 2014.  

Alioum Sidi, Elvis Noupoue et Evariste Mekouande (qui officiait pour la dernière fois) ont eu le mérite de sauver l’honneur du Cameroun dans cette CAN où les Lions Indomptables, sortis en huitièmes de finale par le Nigéria (3-2) ont laissé facilement filer leur couronne, décrochée de haute lutte en 2017 au Gabon. Grâce à ce trio, le drapeau du pays de Roger Milla a valablement flotté sous le ciel égyptien et c’est la raison pour laquelle la rédaction de Lion Indomptable tient à leur adresser ses félicitations.

Transfert: Patrick Kluivert en route pour le Barça?

CAN 2019 : Les sifflets d’Or Camerounais

Share This