La Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 a mis la clé sous le paillasson vendredi au Caire. L’Algérie succède au Cameroun au Palmarès grâce à sa victoire 1 but à 0 face au Sénégal. Les algériens maintiennent le cercle fermé des vainqueurs de ce trophée. Le Sénégal ne sera malheureusement pas le 15ème pays à décrocher la CAN. 52 matchs de compétition que l’on va revisiter avec vous en chiffres et en lettres.

Plusieurs équipes dont l’Algérie étaient attendues à la victoire finale, mais ce sont les fennecs qui ont réussi le coup grâce à une régularité et des performances convaincantes. Les hommes de Djamel Belmadi terminent avec la meilleure attaque, la Co-meilleure défense, et tout ça sans avoir perdu le moindre match.

Bilan en chiffres

Pour cette première CAN à 24 «équipes, l’on a eu droit à 52 rencontres pour 102 buts inscrits. Soit une moyenne d’1,9 but / match. Le 1er tour se taille normalement la taille du lion avec 36 matchs pour 68 buts, suivi des 8èmes de finale avec 19 réalisations pour 8 matchs. Les quarts de finale nous ont offert 9 buts, et les demi-finales 4 buts. Le match de classement et la Finale ont produit 2 buts en tout. La meilleure attaque du tournoi revient à l’Algérie avec ses 13 buts en 7 matchs soit 1,8 but en moyenne par rencontre. La meilleure défense est détenue par le Sénégal et l’Algérie, 2 buts concédés. Avec 4 victoires de rang (de la 3ème journée aux demi-finales), le Sénégal a établi un nouveau record dans la compétition. 169 Cartons jaunes, et 5 cartons rouges. Bagdad Bounedjah inscrit le but le plus rapide du tournoi (2ème minute en finale). En finale, l’arbitre camerounais Alioum Siddi a distribué 6 cartons jaunes (10 en tout en 4 matchs de CAN).

Les Tops

Le Benin : Les écureuils qui n’ont toujours pas gagné de match (hors tirs au but) ont réussi à se hisser en quart de finale d’une CAN pour la première fois. Ils sont sortis d’un groupe F composé de grosses écuries comme le Cameroun et le Ghana, sans s’incliner.

L’Afrique du Sud : Plus d’une quinzaine d’année que les Bafana Bafana n’avaient plus atteints les quarts de finale de la CAN. En terminant meilleurs troisièmes du groupe D, ils se sont payés la tête du pays hôte (l’Egypte) en 8ème de finale 1 but à 0.

Madagascar : Les Barreas ont été héroïques pour leur première participation. Ils se sont même payés le luxe de battre le Nigéria trois fois vainqueurs de la CAN sur le score de 2 buts à 0. Leur épopée va malheureusement s’achever en quart de finale devant une pragmatique Tunisie (0-3).

L’Algérie : 29 ans que les supporters des fennecs attendaient ça. Longtemps attendus ces derniers années mais toujours aux abonnés absents en phase d’élimination directe, les algériens ont su conquérir ce 2ème titre avec panache. En plaçant deux joueurs au classement des buteurs (Mahrez et Ounas, 3 buts chacun) et en ayant en son sein le meilleur joueur du tournoi Ismaël Bennacer (milieu de terrain).

Odion Ighalo (Nigéria) : L’attaquant des Super Eagles a réussi à 30 ans à terminer meilleur buteur de la CAN avec 5 réalisations en 7 matchs (6 titularisations). C’est déjà lui qui était le meilleur buteur des éliminatoires de cette CAN 2019 avec 7 buts. Sacrée performance pour un joueur du championnat chinois.

Sénégal : Les lions de la Teranga se sont inclinés deux fois lors de cette édition et à chaque fois devant l’Algérie (les seuls à leur avoir inscrits des buts). En dehors de cela, les sénégalais sont revenus au premier plan et confirme avec un Sadio Mané désormais tout feu tout flamme en club et en sélection. 7 Matchs 5 victoires et 2 défaites, 8 buts marqués et 2 encaissés pour l’équipe d’Aliou Cissé.

Les Flops

Cameroun : Tenant du titre, le Cameroun n’a pas pu aller jusqu’en finale défendre son dû. L’élimination en 8ème de finale par le Nigéria a laissé des traces (l’éviction de Clarence Seedorf et Patrick Kluivert). 4 buts en 4 matchs, soit 1 but de moyenne par rencontre, trop peu pour espérer aller loin.

Egypte : Vice-Champion 2017 et pays hôte du tournoi, l’Egypte a clairement déçu. L’élimination précoce a causé d’ailleurs un raz de marée (démission du président de la fédération, et limogeage du staff technique). Mohamed Salah a aussi perdu gros dans la course au ballon d’Or africain et même européen.

Christian Bassogog (Cameroun) : Meilleur joueur de la compétition précédente, l’attaquant de 23 ans a traversé cette CAN comme un fantôme. Le joueur du Henan Jianye en Chine n’a pas fait mieux qu’en 2017 avec seulement une passe décisive.

L’affluence : On pointera également du doigt les stades en grande majorité vides pendant cette Coupe d’Afrique des Nations. Malgré la bonne qualité des pelouses.

Par Ernest M. Ouandié p

Nabil Djellit : « L’Algérie a fait son plus mauvais match du tournoi en finale »

CAN 2019 : Odion Ighalo roi des buteurs

Share This