Auteur d’un deuxième nul consécutif face au Burkina Faso, les chances de qualifications du pays organisateur ne sont plus très consistantes.

Les choses se compliquent pour le Gabon, pays organisateur de la 31ème Coupe d’Afrique des Nations. A l’occasion de leur deuxième sortie dans la compétition ce mercredi 18 janvier 2017, Pierre Emerick Aubameyang et ses coéquipiers n’ont pu faire mieux qu’un nul face au Burkina Faso (1-1). Un deuxième résultat de parité après celui glané lors de leur première sortie face à la Guinée-Bissau. Avec deux points pris en deux match, Jose Antonio Camacho et ses poulains sont obligés de battre le Cameroun à la troisième journée pour franchir le second tour de la compétition. Une tâche qui ne s’annonce pas facile face à des Lions Indomptables attendus au tournant par son public de plus en plus exigeant

Dominateur à l’entame du match, le Gabon a manqué plusieurs occasions de scorer. Après une percée sur le côté droit, Andre Biyogo Poko sert Evouna Malick qui est malheureusement tenaillé par deux défenseurs burkinabés au moment d’armer sa frappe. Sur un tir surpuissant à la 8ème minute, Bouanga trouve ensuite la barre transversale. Mais le ballon rebondit mal sur Aubameyang qui ne réussit pas à bien placer sa tête. Le Burkina déjà fortement acculé perd son attaquant vedette Yann Pitroipa, sorti sur blessure (10e). Il est remplacé par Guimbé Nakoulma qui, contrairement à ce que l’on aurait pu prédire a apporté davantage de fraicheur sur le front d’attaque burkinabé. Même si contre le cours du jeu, c’est lui signait l’ouverture du score à la 24ème minute. Après avoir arraché un ballon à Johan Serge Obiang au milieu de terrain, il résiste à la charge de deux défenseurs gabonais avant d’aller tromper Didier Ovono, mal sorti.

Après plusieurs tentatives de réactions manquées, le Gabon rétablit l’équilibre par son buteur providentiel, Pierre Emerick Aubameyang sur penalty. Une balle de pied de réparation provoqué par le joueur de Dortmund lui-même, fauché par Kouakou Hervé Koffi alors qu’il tentait de l’éliminer. (38e). Le score reste inchangé jusqu’à la pause. De retour des vestiaires, les Burkinabés sont les premiers à se montrer dangereux. Bertrand Traoré qui réussit à s’infiltrer dans la défense gabonaise, ne parvient pas à tromper Didier Ovono (58e). Les poulains de Paulo Duarte auraient également pu profiter d’un loupé du gardien gabonais sur un coup franc de Banou Diawara (60e). Le Gabon a aussi mal négocié plusieurs occasions dangereuses dans le dernier quart d’heure. Lorsque le ballon n’était pas vendangé par les attaquants, ils étaient sauvés par le portier adverse Kouakou Hervé Koffi. 1-1, score final. En cas de victoire face à la Guinée Bissau ce soir, le Cameroun prendra seul la tête du groupe A avant d’attendre de pied ferme le pays organisateur à la dernière journée.

Cameroun-Burkina Faso: Fai et Aboubakar in, Mabouka et Zoua out

CAN 2017: Le Cameroun mené par la Guinée-Bissau à la mi-temps (1-0)

Share This